La référence de l’immobilier neuf depuis 20 ans !
Tout pour vivre et investir, s'informer sur la loi Pinel à Toulouse.
9h - 20h du lundi au samedi
fermer
L’immobilier neuf à Toulouse : nos experts passent sur France 2 !

Toulouse est la 4ème aire urbaine de France

Le centre-ville actif de Toulouse

Grâce à ses 1.330.950 habitants, l’aire urbaine toulousaine est la 4ème plus importante de France. Elle se classe derrière Paris, Lyon et Aix-Marseille. De plus, selon les informations publiées par l’AUAT (l’Agence d’Urbanisme et d’Aménagement Toulouse aire métropolitaine), l’agglomération toulousaine gagne près de 20.000 nouveaux habitants tous les ans depuis 2010.

Mais comment l’aire urbaine ainsi que Toulouse Métropole font face à cette arrivée massive de nouveaux habitants ? Quels sont les nouveaux enjeux qui dessinent la ville rose et l’agglomération de demain ?

Qu’est-ce qu’une aire urbaine ?

”Une aire urbaine ou “grande aire urbaine” est un ensemble de communes, d’un seul tenant et sans enclave, constitué par un pôle urbain de plus de 10.000 emplois, et par des communes rurales ou unités urbaines dont au moins 40% de la population résidente ayant un emploi travaille dans le pôle ou dans des communes attirées par celui-ci”, définition donnée par l’Insee.

La plus importante aire urbaine de France est celle de Paris. Elle compte, plus de 12 millions d’habitants et englobe 1.798 communes. Elle s’étend sur la quasi-totalité de l’Île-de-France. Effectivement, elle regroupe 98.8% des communes qui composent la région. L’aire urbaine toulousaine, quant à elle, comptabilise plus d’un million d’habitants et regroupe tout juste 452 communes. Elle devient alors la 4ème aire urbaine de France. La plus dynamique derrière Paris, Lyon et Aix-Marseille, et devant Bordeaux et Lille-Roubaix-Tourcoing.

Les évolutions de l’aire urbaine toulousaine

Au total, ce sont 1.330.950 habitants qui composent l’aire urbaine toulousaine, selon le dernier recensement effectué par l’Insee. L’agence d’urbanisme et d’aménagement Toulouse aire métropolitaine (AUAT) a étudié les statistiques publiées par l’Insee afin de comprendre les comportements démographiques de toute l’aire toulousaine.

peniche-daurade

Dès lors, l’AUAT dévoile que depuis 2010 ce sont près de 20.000 habitants (19.710 nouveaux arrivants pour être exact) qui s’installent au sein l’aire urbaine toulousaine chaque année. Une augmentation pour le moins significative. Ces 20.000 Néo-toulousains posent, alors, leurs valises au sein des 452 communes de l’aire urbain toulousaine. Par ailleurs, l’aire urbaine toulousaine est la 3ème aire la plus dynamique de France après Paris et Lyon, qui accueillent, respectivement, 62.000 et 25.000 nouveaux habitants tous les ans. À l’échelle de l’aire urbaine de Toulouse, les 19.710 nouveaux arrivants représentent une hausse annuelle de +1.55% de la population totale. De plus, selon les informations communiquées par l’AUAT, plus de la moitié de ces nouveaux arrivants sont le fruit d’une solde solde migratoire particulièrement positif.

Les évolutions démographiques de l’agglomération toulousaine

L’agglomération toulousaine fait partie intégrante de l'aire urbaine et se décompose en 71 communes et selon les nouvelles données de l’Insee, la ville rose a accueillie depuis 2015, 476.490 habitants. En 2009, il y avait 440.204 Toulousains, soit une croissance démographique égale à 8% en 6 ans pour la capitale de la région Occitanie. De plus, l’agglomération toulousaine comptabilise 948.430 habitants, soit plus de 70% de la population totale de l’aire urbaine.

Les commune périurbaines, qui font également partie de l’aire urbaine toulousaine, sont au nombre de 381. Elles comptabilisent au total 382.520 habitants. Toutefois, pour qu’une commune périurbaine soit incluse au sein d’une aire urbaine, il faut qu’au moins 40% de sa population travaille au sein de l’unité urbaine.

Blagnac, Colomiers ainsi que Balma sont les trois communes, en excluant Toulouse, qui enregistrent les plus fortes progressions démographiques :

  • Colomiers : +720 habitants/an,
  • Blagnac : +410 habitants/an,
  • Balma : +410 habitants/an.

La ville rose, quant à elle, accueille 6.030 habitants par an. Toutefois, c’est bel et bien l’ensemble des communes périphériques qui en accueillent le plus : +7.720 habitants tous les ans.

L’aire urbaine toulousaine à l’échelle de la région Occitanie

La région Occitanie figure parmi les trois régions les plus dynamiques de France en termes de population. Et pour cause, la seule aire urbaine de Toulouse représente près de la moitié de l’accroissement de la population régionale.

En 1990, l’aire urbaine toulousaine représente 47% de la population occitane. En 2015, elle représente 53% de la population de l’Occitanie

Toutefois, bien que l’aire urbaine de Toulouse enregistre une hausse annuelle de sa population de +1.55%, celle de Montpellier affiche une augmentation de sa population de +1.75%. Dès lors, les deux principaux pôles d’activités de l’Occitanie assurent une croissance de la population régulière et permettent à la région de se placer comme l’une des plus attractives de France.

Les nouveaux enjeux de l’aire urbaine toulousaine

La croissance continuelle de la population au sein de l’aire urbaine toulousaine, pousse la métropole de Toulouse à répondre à trois enjeux principaux :

  • les enjeux en termes d’emplois,
  • les enjeux en termes de logements,
  • les enjeux en termes d’infrastructures de services.

les enjeux en termes d’infrastructures de services

L’arrivée massive de nouveaux arrivants au sein de l’aire urbaine toulousaine et plus particulière au coeur de Toulouse Métropole, pousse les autorités politiques à se pencher sur la question des transports. C’est en cela, que la ville de Toulouse construit une 3ème ligne de métro permettant de relier Colomiers au centre-ville de Toulouse au quartier Montaudran, au sud-est de la ville rose.

Un téléphérique urbain en Colombie(Crédit photo : by Jorge Gomez (Kroyf) (Foto tomada por mí) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html), GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)], via Wikimedia Commons)

Selon les informations communiquées dans le dossier de presse en faveur de la construction de la 3ème ligne de métro, les routes de l’agglomération sont encombrées aux heures de pointe et un Toulousain met environ 1h pour se rendre sur son lieu de travail. Une situation qui pousse la métropole à trouver des solutions en faveur des transports en commun. En somme, des modes de déplacement qui permettront de limiter le temps de trajets des habitants de l’agglomération mais qui seront, également, bénéfiques du point de vue environnemental. Et pour cause, en poussant les habitants de Toulouse à modifier leurs habitudes de déplacements et à opter pour les transports en commun, le rejet des particules de Co2 dans l’atmosphère sera limité. Annuellement ce sont 39.000 tonnes d’émission de Gaz à effet de serre pourront être évités et 17 millions de litres de carburants seront économisés.

Dès lors, outre la 3ème ligne de métro, c’est aussi un téléphérique urbain qui doit voir le jour au sud de Toulouse, entre le quartier Rangueil, l’université Paul Sabatier et le site de l’Oncopole.

Les enjeux en termes d’emplois

Airbus est le leader européen dans le secteur de l’aéronautique. Grâce à son implantation au sein de l’agglomération toulousaine, et plus particulièrement dans les villes de Blagnac, Tournefeuille ou encore Colomiers, la société offre de nombreux emplois au sein des plusieurs campus et attire des employés franciliens, européens et en provenance du monde entier. Par ailleurs, un large réseau de sous-traitants complète cette offre d’emplois dans le secteur de l'ingénierie, de l’aéronautique et du spatiale.

Toutefois, d’autres secteurs se développent et de nouvelles entreprises s’installent. À l’instar de la société californienne Hyperloop TT. Prenant place au sein de l’ancienne base militaire de Francazal, dans la commune de Cugnaux, l’entreprise américaine souhaite mettre au point le train du futur. Un nouveau mode de déplacement qui pourrait permettre de réaliser le trajet Toulouse-Paris en seulement 40 minutes. Par ailleurs, avec l’installation de cette nouvelle société, c’est tout un écosystème de professionnels, d’entreprises et d’organismes en faveur de la recherche et du développement qui sera mis en place.

Les enjeux du secteur de l’immobilier

Selon les chiffres du logement neuf du 4ème trimestre 2017, publié par la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI), le prix moyen au m² dans l’aire urbaine de Toulouse s’élève à 3.545€. Par ailleurs, au dernier trimestre 2017, l’offre commerciale était de 5.995 logements neufs. Une augmentation de 20% par rapport à la fin d’année 2016. Toutefois, ce sont 9.099 nouveaux logements qui sont mis en vente sur le marché de l’immobilier neuf de la région toulousaine.

  • 59% des logements neufs n’ont pas encore été mis en chantier
  • 36% des logements neufs sont en cours de construction
  • 5% des logements neufs sont disponibles

La ville de Toulouse, en plus d’encourager la promotion neuve, remet au goût du jour certaines places centrales de ses quartiers. L’opération est surnommée “Coeur de quartier” :elle vise à réaménager certaines places toulousaines et à fédérer la population autour de l’activité commerciale.

Enfin, des écoquartiers se créent aux quatre coins de l’agglomération toulousaine. Andromède à Blagnac et Beauzelle, Cartoucherie à Purpan à Toulouse, Vidailhan à Balma ou l’écoquartier du Midi à Ramonville-Saint-Agne, ces écocités dessinent les types d’habitat de demain, plus écologique et plus respectueux de l’environnement.

Sources :

Contactez-nous
Donnée invalide
Veuillez remplir le champs 'Nom'
Donnée invalide
Veuillez renseigner le champs 'Téléphone'
Veuillez renseigner le champs 'Adresse de messagerie'
Veuillez remplir le champs 'Ville'
Code postal invalide.
Please let us know your message.
Nos partenaires en immobilier neuf à Toulouse
  • Logo Altarea
  • Logo Bouygues Immobilier
  • Logo Bpd Marignan
  • Logo Credit Agricole immobilier
  • Logo Edelis immobilier neuf
  • Logo Eiffage immobilier
  • Logo European homes
  • Logo Icade
  • Logo Fonta
  • Logo Kaufman and broad
  • Logo nNxity
  • Logo Urbat
  • Logo Vinci immobilier

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la réalisation de statistiques de visites.
J'accepte