La référence de l’immobilier neuf depuis 15 ans !
Tout pour vivre et investir, s'informer sur la loi Pinel à Toulouse.
9h - 19h du lundi au samedi
Immo9 dans les médias
fermer
L’immobilier neuf à Toulouse : nos experts passent sur France 2 !

Développement durable à Toulouse

Avec une démographie plus que dynamique (+10.000 habitants par an) Toulouse Métropole se doit de relever le défi de la transition écologique. Aussi, les politiques publiques de la métropole toulousaine mettent en œuvre des démarches territoriales à même d’installer un développement qui soit durable. En effet, nombreux sont les projets qui mobilisent l’ensemble des acteurs du territoire : ÉcoCité, Smart City, Demeter, TEPCV, Ville respirable, Territoire zéro gaspillage zéro déchet. Parmi eux, certains sont plus particulièrement dédiés à un aménagement et à un urbanisme durables.

Un vélo traversant les rails d'un tramway

Aménagement et urbanisme

Au rang des aménagements urbains qui animent la métropole toulousaine ces dernières années, l’on peut notamment citer l’écoquartier de La Cartoucherie, le projet Grand Parc Garonne ou encore les Jardins de la Ligne.

Écoquartier La Cartoucherie

À proximité du quartier Saint-Cyprien et du CHU Purpan, La Cartoucherie est un nouveau quartier qui devrait, à terme, se composer de 3.740 logements neufs, 10.000m² de commerces et de 90.000m² d’activités et de bureaux. Les 33 hectares du projet sont pensés pour devenir le nouveau centre urbain de la rive droite de la Garonne. La Cartoucherie déploie plusieurs innovations techniques au service de son ambition environnementale.

“Au cœur du projet de la Cartoucherie, deux halles datant de 1917 vont être transformées en un Tiers-lieu qui fera vivre l'éco-quartier. On y trouvera notamment une partie restauration de 3000m² [...]. Elle sera complétée par une partie équivalente de coworking et une autre dédiée au sport et au bien-être. Côté services, les halles pourront compter sur la conciergerie de la Scop Palanca. D'un point de vue culturel, une salle de spectacle de 800 places, également utilisée pour des conférences pendant la semaine devrait faire son apparition juste à côté des halles pour compléter l'ensemble”.
Toulouse Métropole
photographie sépia de logements neufs dans l'écoquartier CartoucherieCrédit photo : Par Olybrius [CC BY-SA 4.0]
(https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)],
de Wikimedia Commons

Le caractère bioclimatique ainsi que le confort d’été des bâtiments ont été centraux dans la réalisation du projet. C’est un réseau de froid qui a été choisi pour éviter le recours à la climatisation au sein des les bâtiments tertiaires. Novatrice, cette installation permet l’utilisation du réseau de chaleur en période estivale. Par ailleurs, La Cartoucherie ambitionne d’introduire la nature en ville : pour ce faire, le parc du Barry sera réaménagé et intégrera des équipements récréatifs dans le respect de la biodiversité. De leur côté, les cœurs d’îlots seront connectés à la trame écologique et paysagère.

“Le projet a été confié aux urbanistes Bernard Paris et à Alain Marguerit, accompagnés par la société d'aménagement de Toulouse Métropole, Oppidea”.
Mairie de Toulouse

Grand Parc Garonne

L’objectif du Grand Parc Garonne est de reconquérir les berges du fleuve. Ce sont sept communes longées par la Garonne qui sont concernées : Toulouse, Blagnac, Beauzelle, Fenouillet, Seilh, Gagnac-sur-Garonne et Saint-Jory. Pour renforcer le lien entre habitants et fleuve, il est notamment question :

  • de développer les axes de circulation douce : piétons, vélos ;
  • de valoriser le patrimoine naturel ;
  • de consolider les usages liés au fleuve ;
  • d’améliorer l’accès aux îlots de fraîcheur ;
  • de construire de nouveaux lieux dédiés à la culture et à la convivialité.
Le quai de la Daurade vu depuis le pont Saint-Pierre

Le projet de Grand Parc Garonne se décline en actions concrètes telles que la rénovation de la place Saint-Pierre et du Port de la Daurade, la création d’un lieu dédié à la culture et aux loisirs à Gagnac-sur-Garonne, l’aménagement de circuits de découverte de la nature à Seilh, la valorisation de l’île de la Pécette à Blagnac (plantation de 46 arbres) ou encore, l’aménagement du port et du square Viguerie (restauration, végétalisation, création d’espaces verts, création d’un square public et d’une aire de jeux, etc).

Jardins de la Ligne

Véritable hommage, Les Jardins de la Ligne bordent la piste ayant vu décoller les pionniers de l’aviation commerciale. Ces jardins visent à matérialiser, sur 2 hectares, les paysages et les milieux survolés par les pionniers de l’Aéropostale :

  • Argentine,
  • Chili,
  • Uruguay,
  • Brésil,
  • Espagne,
  • Maroc ou encore
  • Mauritanie et
  • Sénégal

Les diverses essences végétales de même que les sols, les rochers ou encore la topographie et les couleurs sont là pour évoquer chacun de ces pays. Les eaux de pluie sont recueillies via des bassins, qui, outre le fait de constituer des îlots de fraîcheur, tendent à freiner le ruissellement. Cela permet la réintroduction des eaux dans la nappe phréatique, favorable à un développement durable.

Les Jardins de la Ligne sont le versant paysager d’un ensemble culturel nommé “La Piste des Géants”. Ce dernier comprend la Halle de la Machine ainsi que l'Espace mémoire de l'Aéropostale.

Les chiffres clés de l’aménagement et de l’urbanisme à Toulouse Métropole
9 écoquartiers en phase opérationnelle
3.740 logements neufs dont 89 en habitat participatif
10.000 m² de commerces
90.000 m² de bureaux et d’enseignement supérieur
1.800 places de stationnement mutualisées

Les documents légaux métropolitains

Les projets de l’agglomération toulousaine pour une transition énergétique et écologique voient le jour dans le respect d’un cadre légal fait de documents de planification tels que le PCAET, le SCOT, le PLUIH, le Projet mobilité 2020-2025-2030, le Schéma directeur des Énergies Renouvelables, la Stratégie Locale Gestion du Risque Inondation, etc. Tour d’horizon des démarches les plus locales.

Des plans enroulés sur une table

Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET)

Le Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) vient en complément du PCET réalisé en 2012. Ce projet de développement durable à l’échelle du territoire métropolitain a pour objectif de faire émerger une métropole adaptée aux activités d’une population croissante.

Une vaste concertation citoyenne en ligne a été initiée par les élus entre le 12 décembre 2016 et le 6 mars 2017 : elle a permis de relever les solutions proposées par les citoyens, les acteurs économiques, les associations et les élus pour parvenir à une réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030. Cet objectif est l’un de ceux fixés dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LECV du 18 août 2015).

“Consciente des enjeux et de sa responsabilité en matière d’Énergie-Climat, Toulouse Métropole a voté en avril 2017 une stratégie PCAET 2017/2020/2030. L’objectif de « moins 40 % » des émissions de GES a été validé ; il s’agit d’un objectif ambitieux mais nécessaire et réaliste pour assurer un engagement, une animation lisible et efficace sur le territoire et le maintien du cadre de vie des métropolitains”.
Rapport Développement Durable 2017, Toulouse Métropole

Le PCAET se décline selon 6 axes stratégiques :

  • rénover les logements existants et construire des aménagements de qualité,
  • faire en sorte que la moitié des déplacements se fassent autrement qu’en véhicules motorisés thermiques individuels d’ici 2030,
  • doubler l’utilisation des énergies renouvelables d’ici 2030,
  • favoriser l’entreprenariat “vert” afin qu’un emploi sur dix se situe dans cette catégorie en 2030,
  • faire de Toulouse Métropole une animatrice territoriale de la transition énergétique en impliquant toutes les catégories d’acteurs,
  • parvenir à une collectivité à énergie positive d’ici 2030 en généralisant les pratiques d’excellence.

Plan de Mobilité 2020-2025-2030

Le Plan de Mobilité 2020-2025-2030 est élaboré par l’autorité organisatrice des mobilités de la grande agglomération toulousaine : Tisséo Collectivités. Ce dernier définit les principes d’organisation du transport des citoyens et des marchandises ainsi que du stationnement.

Depuis sa mise en place en 2016, le Plan de Mobilité comprend trois axes stratégiques :

Scooter jaune garé dans une rue toulousaine
  • axe 1 : renforcer les capacités de l’offre de transports en commun ;
  • axe 2 : déployer une modalité de transports à proximité des gares et des axes structurants ;
  • axe 3 : améliorer le plan de circulation et de stationnement en optimisant l’espace disponible et les réseaux routiers structurants.

À l’horizon 2025, ce sont 507.000 habitants qui devraient bénéficier du réseau de métro renforcé par la troisième ligne. Cela représente plus de la moitié des résidents de l’agglomération.

De plus, si le SCOT est respecté, ce sont 6 habitants sur 10 qui seront desservis par le réseau structurant de transport en commun et 7 emplois sur 10 d’ici 2030.

“Le projet Mobilité 2020-2025-2030 tend à poursuivre la dynamique du développement de l’usage des transports en commun et du moindre usage de la voiture ; il doit aboutir à une augmentation des parts modales de la marche à pieds et du vélo”
Rapport Développement Durable 2017, Toulouse Métropole

Pour parvenir à ces objectifs, la métropole toulousaine prévoit d’investir 3.8 milliards d’euros d’ici 2030 dans le développement des transports en commun.

Projets territoriaux labellisés

Toulouse Métropole s’est engagée à respecter plusieurs labels régis par le ministère de l’Environnement :

  • la convention “Territoire à énergie positive pour la croissance verte” (TEPCV) ;
  • la convention “Villes Respirables en 5 ans”.

L’agglomération a, de plus, obtenu trois prix internationaux dans le cadre de la Smart City : le “Smart mobility city award”, l’ “Access city award” ou encore le “Fabcity”. Ce dernier fait de la ville rose la seule ville française à rejoindre, avec Paris, un réseau de onze métropoles mondiales agissant pour une production industrielle, alimentaire et énergétique locale.

Demeter : le green deal territorial

Un avion sur le tarmacCrédit photo : de meunierd / Shutterstock

Le projet Demeter est le fruit du volet “Environnement, mobilité et développement durable” du pacte qui unit Airbus à Toulouse Métropole. L’ambition de Demeter est la création d’une plateforme collaborative visant à permettre aux entreprises d’échanger de bonnes pratiques telles que :

  • réduction de l’empreinte environnementale individuelle et collective grâce à des approches nouvelles,
  • pistes de simplification,
  • mutualisation d’initiatives,
  • réduction des coûts,
  • maximisation de l’efficacité,
  • contribution aux stratégies nationales et locales,
  • création de valeur ajoutée,
  • soutien à la croissance,
  • etc.
“Partant du principe que des actions concertées convergeant vers des objectifs partagés, incluant toute la chaîne d’approvisionnement, seraient bien plus efficaces que des actions dissociées et mises en œuvre individuellement, le projet DEMETER vise à démontrer, sur la plate-forme aéronautique et aéroportuaire, comment une gouvernance collective permettant l’émergence de projets innovants et éco-efficaces, contribue à améliorer l’empreinte environnementale tout en constituant un levier d’attractivité et de croissance pour l’ensemble du territoire”.
Le 1er engagement territorial pour la transition énergétique, Demeter, Démonstrateur des engagements territoriaux pour la réduction des émissions.

Smart City : Toulouse l’Open Métropole

Le programme Smart City 2015-2020 aspire à construire, en accord avec les citoyens, une ville toujours plus intelligente, c’est-à-dire : “plus fluide, conviviale, innovante, dynamique, attractive, responsable, durable”. Ainsi, la ville rose se positionne en faveur des technologies visant à faciliter la vie de ses habitants et à rendre l’action publique plus efficace. Pour y parvenir, elle poursuit cinq ambitions :

  • une ville adaptable, efficiente et respirable,
  • une mobilité plus simple et fluide,
  • une métropole internationale et ancrée dans son Histoire,
  • une ville du bien-vivre : chaleureuse et intergénérationnelle,
  • une ville plus belle, propre et sûre.

Pour en apprendre davantage au sujet du concept de Smart City à Toulouse, consultez la page dédiée sur le site de Toulouse Métropole.

Tout savoir sur les politiques publiques en Haute-Garonne

Les chiffres clés du logement à Toulouse Métropole
Quelle est la répartition du budget fiscal de Toulouse ?
Quelles aides pour accéder à un logement en région toulousaine ?
Quels sont les moyens de transports au sein de l’agglomération toulousaine ?
Quels projets urbains la métropole toulousaine déploie-t-elle ?

Ma Recherche
Nombre de pièces :
Contactez-nous
0 € d'impôts en 2020
Loi Pinel
  • Jusqu'à 63000 € Economie Impôts sur le revenu
  • Louez à vos ascendants et descendants
  • Constituez votre patrimoine grâce à vos impôts
  • Devenez propriétaire avec 0 € d'Apport
  • Préparez votre retraite avec l'argent de vos Impôts
  • Sécurisez l'avenir de votre famille avec un patrimoine solide

LOI PINEL 2020

Exemple d'investissement sur 9 ans.

Graphique Loi Pinel

*Document non contractuel

EXEMPLE CHIFFRÉ POUR UN INVESTISSEMENT DE 170 000 €
T2 42m2 + 8m2 Terrasse + Parking sous-sol
Financement : Investissement loi pinel financement 934 € /mois
Economie Impôts : Investissement loi pinel économie 283 € /mois
Loyer Perçu : Investissement loi pinel loyer 530 € /mois
Plan Epargne Fiscal :   121 € /mois
Nos partenaires en immobilier neuf à Toulouse
  • Logo Altarea
  • Logo Bouygues Immobilier
  • Logo Bpd Marignan
  • Logo Credit Agricole immobilier
  • Logo Edelis immobilier neuf
  • Logo Fonta
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la réalisation de statistiques de visites.
J'accepte