Le prix des appartements à Toulouse quartier par quartier

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.
Avatar de l'auteur "Miora R." Miora R.

le 05 janvier 2022

[ mis à jour le 05 janvier 2022 ]

SOMMAIRE

Le prix de l’immobilier à Toulouse, notamment celui des appartements anciens, a connu une hausse vertigineuse en l’espace d’un an (8,4 %). Cette flambée des prix touche une grande majorité des quartiers de la ville et selon les experts, elle devrait durer encore quelques mois. Beaucoup d’habitants sont aujourd’hui en quête d’un appartement loin du centre-ville depuis les soucis rencontrés lors des premiers confinements. Pourtant, force est de constater que les annonces ne restent jamais longtemps disponibles et que le marché immobilier toulousain se tend de plus en plus. Le prix d’un appartement neuf à Toulouse varie beaucoup selon la zone concernée. Voyons de plus près les prix des appartements dans quelques quartiers principaux de Toulouse.

Appartement neufs à Toulouse : très peu d’offres et une demande qui explose

Malgré une crise du secteur de l’aéronautique à Toulouse, causée par la pandémie, le prix du mètre carré ne cesse d’augmenter dans plusieurs quartiers. La hausse est principalement due à une demande en constante croissance, selon les experts du milieu. Le marché est donc actuellement très actif et l’offre n’arrive pas à suivre. Les biens n’ont même pas le temps d’entrer dans le circuit de la commercialisation qu’ils sont déjà vendu, d’après la Bourse de l’immobilier.

La clientèle est essentiellement toulousaine et l’on constate qu’elle recherche de plus en plus sur les périphéries pour avoir une résidence secondaire. On ressent un besoin urgent de s’échapper pour les jeunes actifs. D’ailleurs, avec le télétravail et les postes en freelance, beaucoup préfèrent changer de vie et sortir du cocon urbain.

Les prix des appartements à Toulouse continue de grimper

La montée des prix est encore plus impressionnante lorsque l’on prend les cas par quartier toulousain. On dénombre aujourd’hui plus de cinq quartiers où le prix moyen du mètre carré atteint facilement les 5 000 €. Dans d’autres, on arrive à des prix autour de 4 000 € le mètre carré, comme à Arnaud Bernard où l’on a constaté une hausse de 12,8 % par rapport à l’année dernière. Le vice-président de la chambre des notaires de Haute-Garonne a expliqué que ce sont 75 % des quartiers toulousains qui ont connu une augmentation au-delà de 10 %. Ce type d’inflation n’a plus été enregistré depuis une quinzaine d’années ajoute-t-il, ce qui signifie que le marché est devenu spéculatif dans la région. Les transactions sont plus fréquentes dans la deuxième et la troisième couronne toulousaine, où le prix des biens immobiliers y est plus raisonnable.

La pierre est une valeur refuge pour beaucoup de Français, et cela a tendance à se confirmer avec la vitalité que connaît en ce moment le marché immobilier à Toulouse. Les volumes de ventes dépassent facilement les attentes et les investissements se multiplient même en temps de crise. Les investisseurs se sont tournés vers l’immobilier, car c’est un secteur qu’ils jugent « plus sûr ». D’ailleurs, si l’on regarde de près le nombre de ventes réalisées en 2020, on n’est pas loin du record de l’année 2019.

Toulouse : des prix médians avec une hausse de 8,4 %

© MIPImages - Shutterstock

Aujourd’hui, le prix médian du mètre carré à Toulouse est de 3 130 €, soit une augmentation nette de 8,4 %. Parmi les quartiers toulousains où le prix des appartements est le plus élevé, on notera spécialement Saint-Étienne, avec une moyenne de 5 560 € par mètre carré, Carmes, avec une moyenne de 5 360 € par mètre carré et Capitole, avec une moyenne de 5 350 € par mètre carré. Depuis peu, Saint Aubin-Marengo est entré dans la liste des quartiers qui affichent des prix au mètre carré de plus de 5 000 €.

Le quartier Matabiau et celui de Bonnefoy ont aussi enregistré une hausse des prix des appartements, avec respectivement 4 750 € (+8,7 %) et 3 190 € (13,5 %) par mètre carré. Dans ces zones, la hausse est expliquée, en partie, par la mise en place du grand projet de rénovation urbain qui est en relation avec l’arrivée du LVG (ligne à grande vitesse). Une forte anticipation est aussi à noter du côté du quartier Marengo-Jolimont, où l’on voit des prix passer à 3 430 € en moyenne par mètre carré, soit une augmentation de 16,6 %. Là également, le projet de réaménagement qui y sera lancé dans un avenir proche en est pour beaucoup dans la hausse des prix.

Des prix qui atteignent des sommets à Papus et à Jules-Julien

Comme nous l’avons précisé un peu plus tôt, la hausse des prix touche la grande majorité des quartiers toulousains. Le prix moyen d’un appartement à Toulouse commence dangereusement à atteindre des sommets. À l’heure actuelle, elle reste la 7e ville la plus chère de l’Hexagone, même si plusieurs quartiers proposent des prix dépassant la barre des 5 000 € par mètre carré. Les hausses les plus importantes ont été enregistrées dans les quartiers de Papus (plus de 17,3 %), de Jules-Julien (une hausse de 18,8 % en un an) et de Basso Cambo (plus de 16,9 %).

Les quartiers populaires comme les Izards ne sont pas non plus en reste, on y constate une hausse de 16,8 % par mètre carré. Dans l’hypercentre, notamment à Saint-Georges, les prix ont également connu une flambée sans précédent, avec une augmentation de 15,7 % depuis juin 2020.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 61 21 79 49

Le quartier du Capitole : des prix toujours aussi impressionnants

© Semmick Photo - Shutterstock

C’est le quartier emblématique de la Ville Rose. Il se dessine autour de la célèbre Place du Capitole, avec son Palais. Il regorge d’histoires et l’on y retrouve de belles maisons en briques roses typiques. C’est une zone touristique à part entière, très prisée par les Toulousains. Les prix du mètre carré pour un appartement dans le quartier du Capitole ont toujours été élevés, mais ils ont aussi connu une augmentation ces derniers temps. Ainsi, l’on peut retrouver en moyenne des biens à 4 991 € par mètre carré.

Le quartier Saint-Martin du Touch séduit les investisseurs

© CC BY-SA 3.0 - Wikimédia commons

Saint-Martin-du-Touch commence à attirer les investisseurs en quête d’une bonne affaire loin de la vie tumultueuse du centre-ville. Ce quartier très calme de Toulouse propose une ambiance particulièrement tranquille et de nombreux commerces de proximité. Il accueille plusieurs structures écolières, telles que l’école maternelle publique Fleurance ou encore l’école élémentaire publique Littré. Le prix du mètre carré pour un appartement y est de 2 921 € le mètre carré, ce qui est bien loin des prix retrouvés aux Amidonniers (4 207 € le mètre carré) ou à Saint-Agne (4 211 € le mètre carré).

Les quartiers toulousains qui ont enregistré les plus grosses hausses de prix

Le prix d’un appartement à Toulouse dépasse facilement les 2 200 € par mètre carré aujourd’hui. Voici la liste des quartiers toulousains qui ont connu les plus fortes augmentations cette année :

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 61 21 79 49
Partager sur