DPE d’un logement neuf : gage de performance et d’efficacité énergétique

Temps de lecture estimé à environ 8 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Charlotte Costa" Charlotte Costa

le 09 août 2023

[ mis à jour le 09 août 2023 ]

SOMMAIRE

Seulement trois lettres suffisent à chambouler le secteur de l’immobilier. Le DPE, ou dans sa version étendue, le Diagnostic de Performance Énergétique est d’une grande importance dans le cadre de la vente, de l’achat et de la location d’un bien. Obligatoire pour toutes ces opérations, le DPE n’est pas seulement applicable aux logements du parc ancien, il l’est également aux bâtiments et aux programmes immobiliers neufs.

Le DPE d’un logement neuf est-il différent de celui d’un logement ancien ? Comment lire le DPE d’un logement neuf ? Quelles sont les étiquettes du DPE d’un logement neuf ? On répond à toutes ces questions.

Qu’est-ce qu’un DPE ?

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) joue un rôle essentiel dans l'évaluation de la consommation énergétique d'un bâtiment. Pour les logements neufs, sa pertinence et son importance sont encore plus marquées. Examinons de plus près ce qu'est le DPE et ce qu'il implique.

 DPE logement neuf – La mise en page d’un DPE
©akirraman - Shutterstock

Les objectifs du DPE

Le DPE vise à fournir une évaluation transparente et objective de la performance énergétique d'un logement, qu’il soit ancien ou neuf. Son objectif principal est d'identifier la quantité d'énergie consommée ou prévue et les émissions de gaz à effet de serre (GES) associées.

Comment fonctionne le DPE ?

Le DPE est un examen complexe, réalisé par des professionnels qualifiés où de nombreuses caractéristiques du logement sont passées au crible. Voici comment cela fonctionne :

Chiffres de consommation énergétique du DPE

Le calcul du DPE se fait à partir de la consommation primaire d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre. Chaque classe correspond à un seuil à ne pas dépasser :

Avantages du DPE d’un logement neuf

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) dans un logement neuf n'est pas simplement un acte réglementaire. Il offre une panoplie d'avantages qui vont au-delà de la simple évaluation. Regardons de plus près ces avantages, qui font du DPE un élément incontournable pour les propriétaires, les acheteurs, les constructeurs, et la société dans son ensemble.

 DPE logement neuf – Concept d’immobilier écologique
© petrmalinak – Shutterstock

Économies d'énergie et réduction de l'empreinte carbone

L'un des avantages les plus tangibles du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) dans un logement neuf réside dans sa capacité à identifier les faiblesses énergétiques. En mettant en évidence les zones où l'énergie est perdue, telles que l'isolation inadéquate ou les systèmes de chauffage inefficaces, les promoteurs peuvent planifier des améliorations ciblées.

Ces optimisations conduisent non seulement à des économies d'énergie substantielles mais également à une réduction des coûts associés. En diminuant la consommation d'énergie, le DPE est un levier qui contribue aussi à minimiser l'empreinte carbone du secteur du logement, soutenant ainsi les efforts mondiaux pour créer un avenir plus écologique.

Valorisation du bien immobilier

La valorisation du bien immobilier est un autre avantage significatif du DPE. Un logement neuf avec une cote énergétique élevée (A ou B) est souvent considéré comme plus attrayant pour les acheteurs et les locataires.

À une époque où la conscience environnementale est au cœur des préoccupations, un bon DPE peut rendre un logement plus désirable pour ceux qui valorisent la durabilité.

De plus, les améliorations basées sur le DPE peuvent être vues comme un investissement à long terme, augmentant la valeur du bien immobilier et offrant des économies continues sur les coûts énergétiques.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

Contribution aux normes environnementales

La contribution du DPE aux normes environnementales transcende le niveau individuel pour toucher la communauté dans son ensemble. En assurant que les logements neufs répondent aux normes énergétiques locales et nationales telles que la RE2020, le DPE joue un rôle crucial dans les efforts de lutte contre le changement climatique et l’artificialisation des sols.

Il soutient également les objectifs environnementaux plus larges, tels que les Accords de Paris, en favorisant l'efficacité énergétique dans le secteur du bâtiment.

De plus, le processus de DPE stimule l'innovation en encourageant l'adoption de technologies et de pratiques de construction écologiques à l’aide de matériaux biosourcés et géosourcés. Cela place l'innovation et l'avancement technologique au cœur de la performance énergétique, alignant les logements neufs avec un avenir où la durabilité est une priorité.

La procédure d’obtention de DPE d’un logement neuf

L’obtention d’un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) pour un logement neuf est une étape clé dans le processus de vente ou de location. Réalisé par un diagnostiqueur agrée mandaté par le promoteur, il exige non seulement une compréhension des obligations légales mais aussi une appréciation des avantages que le DPE peut apporter.

La procédure comporte plusieurs étapes importantes :

 DPE logement neuf – Une maison miniature et un stéthoscope
© iiinuthiii - Shutterstock

Étape n°1 - Sélection d’un professionnel qualifié et certifié

La sélection d'un professionnel qualifié pour mener le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) est une étape cruciale. Vous devez rechercher et choisir un diagnostiqueur certifié et expérimenté, que vous pouvez trouver via des plateformes en ligne spécialisées, comme l’annuaire des diagnostiqueurs immobiliers certifiés.

Après avoir sélectionné plusieurs diagnostiqueurs, demandez des devis pour comparer les coûts et les services offerts. À savoir également que le prix d’une prestation pour faire un DPE n’est pas réglementé. Il peut sensiblement donc varier d’un professionnel à un autre. En moyenne, le prix est compris entre 100 € et 250 €.

Étape n°2 - Déroulement du diagnostic

Le déroulement de l'évaluation du DPE dans un logement neuf commence par une visite sur place où le diagnostiqueur inspecte tous les aspects liés à la consommation d'énergie, comme l'isolation, le système de chauffage, la ventilation, etc. Ensuite, le professionnel collecte des documents tels que les factures énergétiques, les plans, et autres documents pertinents pour une analyse détaillée.

À l'aide de logiciels spécialisés, le diagnostiqueur analyse les données et évalue la performance énergétique du logement neuf, avant de préparer le rapport final. Ce rapport inclut non seulement la classification énergétique mais également des recommandations pour améliorer l'efficacité.

Étape n°3 - Compréhension et lecture du rapport DPE

Le rapport classe le logement sur une échelle de A (logement économe) à G (passoire thermique), offrant une vue d'ensemble de la performance énergétique et aidant à identifier les domaines d'amélioration. Les recommandations contenues dans le rapport sont précieuses pour planifier des rénovations ou des améliorations ciblées.

En outre, le rapport doit être rendu disponible pour les acheteurs ou locataires potentiels, conformément aux lois en vigueur. Le DPE doit servir de référence pour les futurs travaux et pour suivre les progrès dans l'amélioration de la performance énergétique, ajoutant de la valeur continue au logement.

Les limites et défis du DPE

Comme toute évaluation technique, le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) n'est pas sans défis ni limites. Il est important de comprendre ces aspects pour avoir une vue d’ensemble du processus et pour exploiter au mieux les informations fournies par le DPE.

Limites possibles et inexactitudes dans l'évaluation

La précision du DPE peut être confrontée à des limites et des inexactitudes, dépendant parfois des informations fournies par le propriétaire, comme les factures d'énergie. Des données inexactes peuvent mener à une évaluation erronée.

De plus, tous les logements neufs ne présentent pas les mêmes caractéristiques, et certains facteurs uniques peuvent être négligés dans l'évaluation standard, faussant ainsi les résultats.

La qualification du diagnostiqueur joue aussi un rôle crucial ; une erreur humaine ou une mauvaise interprétation des données peut affecter la précision du DPE. Enfin, la technologie et la méthodologie utilisées peuvent parfois être dépassées, limitant ainsi la fiabilité.

Réponses et améliorations apportées à ces critiques

En réponse à ces défis et critiques, une réforme profonde du DPE a été adoptée en juillet 2021, elle s’inscrit dans le cadre de la loi Climat et Résilience. Cette réforme a permis la refonte de la méthode de calcul du DPE, se basant désormais sur les éléments concrets du logement tels que le bâti, l’éclairage, l’isolation, la ventilation, le chauffage ou encore l’exposition. Et non plus les factures.

Le DPE est également devenu opposable. C’est-à-dire qu’aux yeux de la loi, le vendeur ou le bailleur d’un logement engage sa responsabilité. S’il s’avère que le DPE a une classe incorrecte et qu’il subit un préjudice, l’acheteur ou le locataire peut saisir la justice. Autre nouveauté : le DPE est plus lisible et n’a qu’une seule étiquette pour la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

Enfin, les passoires thermiques classées E, F et G vont progressivement être interdites à la location. Depuis le 1er janvier 2023, les logements G+ consommant plus de 450 kWhEP/m².an ne peuvent d’ailleurs plus être loués. Au 1er janvier 2025, ce sera au tour des logements G, puis au 1er janvier 2028 des logements F et au 1er janvier 2034 des logements E.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur