Passoire thermique : turbulences chez les propriétaires bailleurs

Temps de lecture estimé à environ 8 minutes.
Avatar de l'auteur "Morgane Caillière" Morgane Caillière

le 09 février 2022

[ mis à jour le 09 février 2022 ]

SOMMAIRE

Le nombre de passoires thermiques en vente est en augmentation et ces logements sont achetés”. Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au logement, constate les premiers effets de sa mesure anti passoires thermiques au micro d’Europe 1. Les propriétaires de logements destinés à la location sont contraints de rénover ... ou de vendre.

+21% de mise en vente des logements G en un an ; 750.000 rénovations énergétiques financées en 2021... Si l’immobilier neuf à Toulouse ou partout en France payait jusqu’alors seul la facture de la transition énergétique, le parc immobilier ancien est désormais prié de se mettre au diapason.

Passoire thermique : état des lieux

En France, le bâtiment représente 45% des consommations d'énergie et 25% des émissions de gaz à effet de serre. Le dernier recensement du ministère de la Transition écologique annonce 4,8 millions de passoires thermiques sur les 36.3 millions que compte le pays. Soit environ 17 % du parc de l’immobilier dévolu à l‘habitat dans l’hexagone. Parmi elles, plus de 2 millions sont en location (dont 1,7 million dans le parc immobilier privé). Avec un logement sur 6 classé F ou G, la France fait figure de mauvaise élève au sein de l’UE.

Le site gouvernemental du Ministère de la transition Écologique affiche les statistiques de répartition des DPE en France:

Alors qu’une sensible baisse des annonces de ventes (-2%) des logements classés A s’opère actuellement, le nombre de mise sur le marché des passoires thermiques affiche une augmentation spectaculaire : +21% pour les logements au DPE G. Des chiffres qui explosent dans certaines métropoles :

©Philippe PATERNOLLI - Shutterstock

Face à cette nouvelle abondance d'offres, les prix de l’immobilier ancien mal isolé amorcent une baisse qui devrait perdurer. Au niveau national, un bien classé A affiche, sur ce seul critère, un prix de vente de 11% supérieur à un DPE F. Dans certaines villes, les différences sont énormes. A Brest, un logement A est estimé aujourd'hui 57% plus cher qu'un F ; 55% à Nîmes ; 49% à Limoges. Suivant cette “logique miroir” de valorisation des biens à haute performance énergétique, un logement avec un DPE A affiche en 2022, un prix de 17% supérieur à celui de 2020.

"Les biens, les passoires, les biens F ou G sont plus en vente depuis quelques mois qu'avant... C'est vrai qu'on a fait un choix très politique qui est d'interdire à la location les pires passoires thermiques. Vous vous mettez à la place du locataire et on parlait de l'augmentation du prix de l'électricité, du prix du gaz. Vous êtes locataire, votre logement est super mal isolé. Ça vous coûte une fortune, vous n'arrivez pas à chauffer, votre propriétaire ne fait pas de travaux, vous ne pouvez rien faire. Donc on a décidé d'interdire à la location."

Emmanuelle Wargon, ministre Ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement / Europe 1/29 janvier 2022

Passoires thermiques : le plan d’action du gouvernement

Le Plan climat établi en 2017 prévoit 14 milliards d’euros en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments ; la plus grande partie servant à financer les aides à la rénovation de l’Agence nationale de l’habitat. Une seconde portion accompagne la rénovation énergétique des bâtiments du secteur public. La troisième utilisation de l’enveloppe finance les formations des professionnels du bâtiment aux nouvelles normes, méthodes, techniques et nouveaux matériaux. La loi Énergie-Climat de 2019 imposera désormais des mesures coercitives dans le but de réduire les logements énergivores dans le parc locatif privé.

Selon le ministère de la transition écologique, une rénovation efficace permettrait aux locataires de passoires énergétiques d’économiser autour de 100€/mois sur les factures d’énergie. Par exemple, pour une maison passoire énergétique de 120 m², la facture est supérieure de 240 € euros pour une étiquette G par rapport à une consommation standard.

Le calendrier de la loi Énergie Climat

La loi Énergie-Climat met en place un plan d’actions contre les passoires énergétiques en plusieurs étapes : les dates à retenir sont 2021, 2023, 2025 et 2028.

« Nous assumons de démarrer doucement avec un seuil assez peu contraignant pour s’attaquer en priorité aux pires “passoires thermiques” et laisser un peu plus de visibilité aux autres propriétaires. Le but est de monter en puissance par la suite »,

Emmanuelle Wargon.

Les locaux commerciaux ou professionnels, les bâtiments agricoles, artisanaux et industriels ne sont pas concernés par cette exigence de performance énergétique minimale ; non plus soumis au DPE obligatoire.

"Ce qu'on voit, c'est plus de biens sur le marché, mais ils sont achetés. Et il n'y a pas de refus de vente des biens F et G. Il y en a plus sur le marché et il y a plus de transactions. Et finalement, c'est une bonne nouvelle parce que la personne qui achète, elle sait qu'elle achète et qu'elle a des travaux à faire."

Emmanuelle Wargon, ministre Ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement / Europe 1/29 janvier 2022
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 61 21 79 49

Qu’est-ce qu’une passoire Thermique ?

©Serhii Krot - Shutterstock

Une passoire thermique – ou « passoire énergétique » est une métaphore qui qualifie les logements qui consomment plus de 330 kWh/m2/an pour chauffer, éclairer ou ventiler. G est l’étiquette la plus basse. Elle traduit une consommation de plus de 450 Kw/m² par an. Ces logements cumulent souvent des problèmes d’humidité et de mauvaise circulation de l’air ; qui les rendent, de fait, malsains.

Les passoires énergétiques ne pénalisent pas seulement les locataires ou habitants des logements. L’obligation d’affichage du DPE sur les annonces immobilières entraine nécessairement une attractivité moindre et donc nécessairement une perte de valeur locative des biens affichant une performance énergétique médiocre ou mauvaise.

Le nouveau DPE

Si le DPE de votre logement a été réalisé avant 2013 il est déjà obsolète. Depuis le 1er janvier 2021 le nouveau DPE est appliqué. Aussi, les diagnostics réalisés entre 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2017 seront obsolètes fin 2022. Ceux réalisés entre le 1er janvier 2018 et le 30 juin 2021 le seront après le 31 décembre 2024.

Le Diagnostic de performance énergétique permet d’afficher la consommation d’énergie annuelle. Il quantifie en kWh/m²/an, la consommation de chauffage production d’eau chaude et climatisation d’un logement.

Si l’ancien affichait la consommation énergétique via 2 étiquettes (classe énergie et classe GES mesurant les gaz à effet de serre), le nouveau DPE est traduit par une seule étiquette représentant ces deux données. Traduction, la production de gaz à effets de serre d’un logement à un impact direct sur le DPE.

Avant travaux : réaliser un Bilan énergétique

©Ivan Smuk - Shutterstock

Si votre investissement locatif dans le parc immobilier ancien affiche une étiquette G la rénovation est urgente, si c’est F ou E vous disposez encore de quelques années pour faire réaliser un audit et un plan de rénovation énergétique du logement.

L’audit énergétique (ou bilan énergétique) propose une étude détaillée du niveau d’isolation et de la consommation d’un logement. Il doit être effectuée par un professionnel certifié appelé thermicien. Avec une caméra thermique, le professionnel révèle les fuites de chaleurs (ou de fraicheur l’été) autrement appelées ponts thermiques présents dans le logement.

Ce bilan énergétique tient compte de :

Le thermicien liste dans un second temps les interventions nécessaires et précise les solutions techniques adaptées.

MaPrimeRénov’

Destinée dans un premier temps aux ménages modestes, MaPrimeRénov' concerne tous les propriétaires depuis octobre 2020. Son montant varie néanmoins en fonction des revenus du ménage, de son emplacement, de l’économie d’énergie permise par les travaux. Cette prime est une aide au financement des travaux de rénovation des logements de plus de 15 ans et vient donc à l’aide des propriétaires de passoires thermiques :

Elle soutient entre autres, les travaux suivants :

Le gouvernement a également créé des bonus MaPrimeRénov’ dans le cadre du Plan France Relance ;

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 61 21 79 49
Partager sur