Règlementation RE2020 : à quoi les constructeurs doivent-ils s'attendre en janvier 2022 ?

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.
Avatar de l'auteur "Léonard B." Léonard B.

le 20 octobre 2021

SOMMAIRE

Les constructions neuves doivent obéir à des exigences de performances énergétiques et thermiques. Pour faire appliquer des critères actualisés, la norme RE2020 entrera en vigueur le 1er janvier 2022, en lieu et place de la RT2012.

Ces modifications normatives devront être respectées dans l’immobilier neuf à Toulouse et partout ailleurs en France, selon un calendrier sur plusieurs années selon la destination du bâti. La règlementation RE2020 vise notamment à diminuer la consommation énergétique et l’empreinte carbone des constructions, tout en améliorant le confort en cas de forte chaleur. A quels changements les constructeurs doivent-ils s’attendre ? Focus sur cette nouvelle réglementation environnementale.

©Piyapong Wongkam - Shutterstock

Le calendrier de mise en application de la réglementation RE2020

La réglementation RE2020 s’appliquera :

Le label réglementaire sur la performance énergétique et environnementale entrera en vigueur le 21 décembre 2022.

D’autres constructions comme les bâtiments universitaires, les hôtels, les restaurants et commerces, les établissements de santé et pour personnes âgées ou encore les bâtiments industriels feront chacune l’objet d’un arrêté ministériel fixant l’application de la norme RE2020.

Les exigences principales de la règlementation RE2020

Les bâtiments soumis à la réglementation RE2020 devront respecter cinq objectifs principaux traduits par des indicateurs :

A titre informatif, la norme RE2020 prévoit également de calculer l’impact du bâtiment sur le changement climatique durant son cycle de vie ainsi que la quantité de carbone issue de l’atmosphère et stockée dans le bâtiment.

© sculpies - Shutterstock

De la RT2012 à la règlementation RE2020 : les principaux changements

Parmi les principales évolutions entre la RT2012 et la règlementation RE2020, on peut notamment évoquer :

Ce qu’implique la règlementation RE2020 pour les constructeurs

Pour le dépôt du permis de construire

Pour déposer un permis de construire, le maître d’ouvrage devra fournir les calculs du Bbio et du DH qui attesteront la conformité du projet de construction à la RE2020. Il devra aussi proposer un descriptif complet du bâti en incluant les matériaux et matériels prévus dans le bâtiment, les solutions retenues pour le chauffage, pour la production d'eau chaude sanitaire et pour la ventilation. Enfin, il devra produire les différents plans habituels.

Pour respecter les objectifs de la règlementation RE2020

Il faudra que le maître d’ouvrage communique les quantités détaillées des éléments de construction après le dépôt du permis de construire. Ceci afin de mettre à jour les indicateurs Ic énergie et Ic construction, ce qui permettra de finaliser l’étude RE2020 de la construction.

Remarque : il sera dorénavant compliqué de changer un composant ou un équipement de chantier sans avoir à refaire complètement l’étude environnementale du bâtiment.

A la fin du chantier

Quand le chantier sera terminé, pour prouver qu’il respecte la réglementation RE2020, le maître d’ouvrage devra établir le diagnostic de performance énergétique (DPE), un test de perméabilité à l’air du bâtiment, un rapport sur l’étanchéité des réseaux de VMC, le contrôle des matériaux utilisés, une mesure ou une estimation des consommations par logement et le respect des garde-fous sur les ratios de ponts thermiques.

Réglementation RE2020 : des préconisations pour les constructeurs

Des formations sur la RE2020

Maîtres d'ouvrages, constructeurs, promoteurs, architectes et bureaux d'études peuvent suivre des formations professionnelles sur la réglementation RE2020, afin d’être prêts quand elle entrera en application dans quelques mois. Le Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement) qui a contribué à l’élaboration de ces normes propose deux modules pour bien les appréhender. Sont étudiés « l'analyse du cycle de vie, le contexte de la réglementation environnementale, les évolutions par rapport à la Réglementation thermique 2012 avec l'énergie carbone et le confort d'été, les indicateurs, les retours sur l'expérimentation E+C- (Energie+ Carbone-) », énumère cet organisme public.

Les professionnels de la construction ont ainsi l’occasion d’actualiser leurs connaissances sur la norme RE2020. Durant la formation, il est notamment question de l’évolution du mode de calcul thermique, des émissions de gaz à effet de serre et de la notion de confort d'été.

Des conseils sur la conception des bâtiments RE2020

Pour réduire les besoins thermiques des bâtiments aux normes RE2020, il s’avère plus simple de privilégier leur compacité et leur orientation, de réduire leur perméabilité à l’air et d’optimiser la configuration de leur intérieur. Il peut également s’avérer efficace, mais contre les attentes des acquéreurs, de grouper toilettes et salle de bain, car la réglementation RE2020 considère toute pièce humide comme une source de déperdition thermique à cause de la VMC.

La règlementation RE2020 met l’accent sur l’impact carbone des bâtiments neufs, or il existe des briques en argile qui constituent une solution pérenne pour les constructions de ce type. Les moisissures ne s’y développent pas, le matériau ne craint pas l’eau et a une bonne résistance thermique. Une solution peu émissive en CO2, surtout si on se fournit en local auprès d’une entreprise qui utilise des énergies décarbonées.

© BigPixel Photo - Shutterstock

Les constructeurs sont-ils prêts pour la RE2020 ?

Grégory Monod, le président de Pôle Habitat, a affirmé le 14 septembre que les constructeurs et promoteurs sont « techniquement prêts pour la réglementation RE2020 ». Or, sur les 828 opérations immobilières qui ont obtenu un Label E+C-, seulement 131 ont atteint le niveau C2 qui correspond aux exigences de la norme RE2020 valables à partir du 1er janvier 2022. Les acteurs de la construction ne sont donc pas encore totalement au point et vont devoir rapidement rectifier cela.

En bref…

Le 1er janvier 2022, la norme RE2020 remplacera la RT2012 dans le secteur de la construction. L’amélioration des performances thermiques et énergétiques de la nouvelle réglementation va permettre de faire diminuer l’empreinte carbone des nouveaux bâtiments. Ceux-ci devraient également proposer un cadre de vie plus confortable, notamment durant les périodes de forte chaleur. Cependant, les démarches que la RE2020 occasionne sont plus exigeantes pour les constructeurs. Les promoteurs, architectes et autres bureaux d'études vont pourtant devoir s’y adapter.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 61 21 79 49
Partager sur