Renégocier son assurance de prêt immobilier : ce qu'il faut savoir

Temps de lecture estimé à environ 10 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Pierre Ferreiro" Pierre Ferreiro

le 08 février 2024

[ mis à jour le 08 février 2024 ]

SOMMAIRE

Dans le paysage financier actuel, où chaque économie compte, renégocier son assurance de prêt immobilier se présente comme une stratégie judicieuse pour alléger les charges financières liées à l'acquisition d'un bien immobilier. Souvent perçue comme une simple formalité lors de la souscription d'un prêt, l'assurance emprunteur peut, en réalité, représenter une part significative du coût total de votre crédit.

Heureusement, les évolutions législatives récentes offrent désormais aux emprunteurs davantage de flexibilité pour renégocier leur assurance, leur permettant ainsi de bénéficier de conditions plus avantageuses adaptées à leur situation actuelle. Pour diminuer vos mensualités, adapter votre couverture à un changement de situation personnelle ou professionnelle, ou simplement à tirer profit d'un environnement concurrentiel plus ouvert... La démarche de la renégociation de prêt, à laquelle on ne pense pas forcément au moment de l’achat d’un logement neuf à Toulouse, permet de réaliser des économies substantielles.

Ce guide a pour vocation de vous éclairer sur les démarches à suivre pour renégocier efficacement votre assurance de prêt immobilier, tout en soulignant les moments clés pour entreprendre cette démarche et les pièges à éviter.

Qu’est-ce que l’assurance-emprunteur ?

Renégocier assurance prêt
(c) PreciousJ - shutterstock

L'assurance emprunteur, pilier essentiel de tout projet immobilier financé par emprunt, mérite une attention particulière de la part des acquéreurs et des investisseurs. Elle représente une sécurité à la fois pour l'emprunteur et l'établissement prêteur, en couvrant les risques liés à d'éventuelles incapacités de remboursement dues à des aléas de la vie tels que le décès, la perte totale et irréversible d'autonomie (PTIA), l'incapacité temporaire de travail (ITT), l'invalidité permanente partielle ou totale (IPP ou IPT) et, dans certains cas, la perte d'emploi.

En substance, cette assurance garantit le remboursement du prêt immobilier souscrit pour l'achat d'un bien, dans l'éventualité où l'emprunteur serait dans l'incapacité de poursuivre ses paiements, pour les raisons précitées. Elle protège ainsi la banque, qui s'assure de récupérer les fonds prêtés, mais surtout l'emprunteur et sa famille, qui se voient épargnés d'une charge financière potentiellement insurmontable en cas de coup dur.

Les conditions, le coût, et le niveau de couverture de l'assurance emprunteur peuvent varier considérablement d'un contrat à l'autre, influencés par le profil de risque de l'emprunteur, évalué sur la base de son état de santé, de son âge, de ses habitudes de vie (comme le tabagisme), de sa situation professionnelle et de la durée du prêt.

Il est donc primordial pour l'emprunteur de bien comprendre les termes de son assurance et de considérer la possibilité de renégociation ou de changement d'assureur pour optimiser les coûts tout en maintenant un niveau de couverture adapté à ses besoins et à son profil de risque.

L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire, mais elle est systématiquement exigée par l’établissement prêteur, y compris dans le cadre d’un prêt à taux zéro.

Pourquoi renégocier son assurance de prêt immobilier ?

Un couple de personnes en train de sourire en regardant un ordinateur
©fizkes - Shutterstock

Renégocier son assurance de prêt immobilier peut sembler être une démarche complexe pour certains emprunteurs, mais les avantages potentiels méritent une attention particulière. Dans un contexte où les conditions économiques et personnelles évoluent, ajuster son assurance emprunteur devient une nécessité pour optimiser ses finances et s'assurer que les conditions de couverture correspondent toujours à ses besoins actuels.

Réduction du coût total du prêt

L'un des principaux attraits de la renégociation de l'assurance de prêt immobilier réside dans la possibilité de réduire le coût total de son crédit. En effet, selon les profils, l'assurance peut représenter une part significative du coût global du prêt, parfois jusqu'à 30 % ou plus.

Dans un marché du crédit immobilier où les taux évoluent constamment, la plupart des acquéreurs tendent à souscrire à l’assurance de prêt immobilier proposée par leur banque. Cependant, parmi les assureurs individuels, les offres deviennent de plus en plus compétitives, et il est ainsi possible de trouver des alternatives moins coûteuses offrant un niveau de garantie similaire, voire supérieur.

Renégocier permet donc de diminuer les mensualités dédiées à l'assurance, réalisant ainsi des économies substantielles sur la durée totale du prêt.

Adaptation aux changements de situation personnelle

La vie d'un emprunteur ne reste pas statique. Des changements significatifs tels qu'une amélioration de l'état de santé, un changement de profession vers un métier moins risqué, ou l'arrêt du tabac, peuvent influencer le niveau de risque perçu par les assureurs.

Dans de tels cas, renégocier son assurance permet d'ajuster les conditions de couverture à sa situation réelle, souvent à un coût réduit. Cette adaptation est non seulement une opportunité d'économiser mais aussi de s'assurer que l'assurance emprunteur reste alignée avec les besoins réels de protection.

Bénéfice des évolutions législatives

Les récentes évolutions législatives en France ont grandement facilité la renégociation et le changement d'assurance de prêt immobilier. La loi Hamon, l'amendement Bourquin et, plus récemment, la loi Lemoine, ont ouvert le marché à la concurrence et permis aux emprunteurs de changer leur assurance à tout moment en respectant les conditions d'équivalence des garanties.

Ces changements législatifs visent à protéger les consommateurs et à leur donner le pouvoir de choisir l'offre la plus adaptée à leurs besoins et au meilleur coût. Ils encouragent ainsi les emprunteurs à reconsidérer leur assurance actuelle et à explorer les options disponibles pour optimiser leur prêt immobilier.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

Quand et comment renégocier son assurance de prêt immobilier ?

Un couple de personnes en train de faire des recherches sur un ordinateur
© fizkes - shutterstock

Renégocier son assurance de prêt immobilier est une démarche financièrement avantageuse qui requiert timing et stratégie. Savoir identifier le moment opportun et comprendre le processus de renégociation sont les clés pour optimiser votre emprunt et bénéficier de conditions plus favorables.

Les meilleurs moments pour renégocier

Avec l'adoption de la loi Lemoine en 2022, les emprunteurs ont acquis la possibilité de changer leur assurance de prêt immobilier à tout moment, sans attendre une date anniversaire. Cela dit, il existe toujours des moments stratégiques pour envisager cette démarche :

  1. À la suite de changements dans votre situation personnelle : toute modification significative de votre vie personnelle ou professionnelle qui pourrait affecter votre risque pour l'assureur (comme un changement de métier, l'arrêt du tabagisme, ou une amélioration notable de votre état de santé) est un moment opportun pour renégocier votre assurance, afin d'obtenir des conditions plus favorables correspondant à votre nouveau profil de risque;
  2. Lorsque vous constatez une baisse des taux sur le marché de l'assurance : restez vigilant quant aux évolutions du marché. Une tendance à la baisse des taux d'assurance emprunteur peut représenter une opportunité pour renégocier votre contrat à un tarif plus avantageux, indépendamment de la date de souscription de votre prêt;
  3. Après avoir accumulé un certain capital ou en cas de remboursement partiel de votre prêt : le montant de votre assurance est souvent calculé en fonction du capital restant dû. Si ce montant diminue significativement, soit par le temps soit par des remboursements anticipés, il pourrait être judicieux de renégocier votre assurance pour qu'elle reflète mieux le risque actuel, potentiellement plus bas.

Les démarches pour une renégociation officielle

Renégocier son assurance de prêt immobilier implique plusieurs étapes clés :

  1. Évaluation de votre contrat actuel : commencez par examiner les détails de votre assurance actuelle, y compris les garanties offertes et le coût. Cela vous permettra de savoir ce que vous cherchez à améliorer dans votre renégociation;
  2. Comparaison des offres : utilisez des comparateurs en ligne ou faites appel à un courtier pour identifier les offres d'assurance les plus compétitives en fonction de votre profil. Focalisez-vous sur l'équivalence des garanties pour que la substitution soit acceptée par votre banque;
  3. Demande de devis et analyse des propositions : sollicitez des devis auprès de plusieurs assureurs et analysez soigneusement les propositions reçues. Vérifiez les garanties qui doivent rester équivalentes, les exclusions, et le coût total de l'assurance;
  4. Négociation avec votre assureur actuel ou souscription à une nouvelle offre : avec les offres concurrentes en main, vous pouvez soit tenter de négocier de meilleures conditions avec votre assureur actuel, soit décider de souscrire à une nouvelle offre;
  5. Formalisation du changement : une fois que vous avez choisi une nouvelle assurance, informez votre banque de votre intention de changer d'assurance en fournissant le nouveau contrat. La banque a un délai légal de 10 jours pour joindre un avenant de l’emprunt faisant figurer la résiliation. Souvent, le nouvel organisme d’assurance se chargera de réaliser cette procédure.;
  6. Envoi de documents au nouvel assureur : Après acceptation par la banque, procédez à la résiliation de votre contrat actuel en envoyant la copie de l’avenant et de la résiliation de l’assurance emprunteur (lettre recommandée avec accusé de réception).
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

Les pièges à éviter lors de la renégociation

Renégocier son assurance de prêt immobilier est une démarche financièrement avantageuse, mais elle peut aussi présenter des pièges. Pour tirer le meilleur parti de cette opportunité sans tomber dans les écueils potentiels, il est important d'être bien informé et préparé. Voici les principaux pièges à éviter lors de la renégociation de votre assurance emprunteur.

Ne pas vérifier l’équivalence des garanties

Le premier piège à éviter est de souscrire à une nouvelle assurance sans s'assurer de l'équivalence des garanties avec votre contrat actuel. Les banques exigent que le niveau de protection offert par la nouvelle assurance soit au moins équivalent à celui de l'assurance initiale pour accepter le changement. Omettre de vérifier cette équivalence peut entraîner un refus de la banque, vous laissant avec une assurance moins adaptée ou plus coûteuse à long terme.

Sous-estimer les délais de traitement

Renégocier une assurance de prêt immobilier implique plusieurs parties (votre banque, l'assureur actuel, et le nouvel assureur) et peut prendre plus de temps que prévu. Planifiez en avance et accordez-vous suffisamment de temps pour chaque étape du processus.

Se précipiter

Se précipiter sur la première offre venue sans prendre le temps de comparer plusieurs options est un piège classique. Le marché de l'assurance de prêt immobilier est compétitif, et il existe de nombreuses offres pouvant répondre à vos besoins spécifiques. Utilisez des comparateurs en ligne, consultez des avis, ou faites appel à un courtier pour obtenir une vision globale des options disponibles et choisir la meilleure assurance pour votre situation.

Exemple pratique

Une maison miniature entourée de tas de pièces de monnaie
© INDz - Shutterstock

Dans le cadre d'un prêt immobilier de 200 000 euros, la renégociation de l'assurance emprunteur peut s'avérer être une démarche financièrement avantageuse. Prenons l'exemple d'une personne ayant initialement souscrit à une assurance avec un taux de 0.36% par an. Le coût annuel de cette assurance s'élève à 720 euros, une somme significative dans le budget global de l'emprunteur.

Cependant, en explorant le marché et en comparant les offres, notre emprunteur découvre une opportunité de réduire ses coûts grâce à une nouvelle assurance proposant un taux plus compétitif de 0.28% par an. Ce changement de contrat d'assurance entraîne une baisse du coût annuel à 560 euros. Cette simple démarche de renégociation se traduit par une économie annuelle de 160 euros.

Pour mettre ces chiffres en perspective sur une base mensuelle, cette économie se décompose en une réduction de 13,33 euros chaque mois. En période de resserrement budgétaire ou simplement pour optimiser ses finances, réaliser une économie de plus de 13 euros par mois grâce à une renégociation judicieuse de son assurance emprunteur est toujours bienvenu.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur