ZAC Enova Labège : un bâtiment de 9000m² sort de terre

Temps de lecture estimé à environ 8 minutes.
Avatar de l'auteur "Amélie CARALP" Amélie CARALP

le 30 juin 2021

SOMMAIRE

Sur le site en construction de la ZAC Enova, anciennement Labège-Innopole, Eiffage vient de débuter les travaux d’un bâtiment mixte de 9000m², pour l’investisseur et gestionnaire de résidences étudiantes et de coliving Kley. Cette structure accueillera les startuppers issus notamment de l’IoT Valley d’ici à 2023. Le démarrage de ce chantier marque une nouvelle étape pour le projet porté par la SPL Enova Aménagement et le Sicoval et approuvé en 2019.

Sur les plus de 50 hectares prévus pour le projet, 10 seront consacrés au logement. De nouveaux ensembles immobiliers devraient donc très prochainement sortir de terre pour une commercialisation qui devrait s’étaler jusqu’à 2035, donnant un nouvel élan à l’immobilier neuf à Toulouse et dans sa première couronne.

Positionné sur le plus vaste parc d’activité économique d’Occitanie, Enova promet de créer un vaste bassin d’emploi orienté innovation et nouvelles technologies, plus important encore que celui mis en place par son prédécesseur Innopole. Avec un objectif clair : faire du site un lieu d’expérimentation grandeur nature, où les entreprises et startups auront tout loisir de tester directement sur le terrain leurs innovations.

Enova prend forme autour de l’IoT Valley

Les chantiers se poursuivent à Labège dans la première couronne de Toulouse. Historiquement tourné vers l'innovation et situé sur le tracé de la future ligne de métro TAE, le site de la ZAC Enova devrait attirer dans les années à venir de nombreux entrepreneurs et startuppers orientés nouvelles technologies. Avec le tout nouveau chantier qui vient d’ouvrir à Enova, cette volonté est clairement mise en avant. Acquise en VEFA par l’investisseur Kley, la structure qui sera livrée en 2023 s’intègre dans la continuité du nouveau campus de l’IoT Valley.

“Nous sommes fiers de l'acquisition, au sein d'un ensemble immobilier de plus de 30 000 m², d'une résidence de coliving de 9 000 m² aux portes de Toulouse. Cette résidence permettra d'accueillir et de fédérer dans les conditions les plus favorables à leurs succès, une communauté de 244 startuppeurs et salariés issus des nombreuses entreprises aux alentours dont l'IOT Valley, écosystème majeur de start- ups spécialisées dans l'internet des objets et l'intelligence artificielle.”

Michel Rami, Directeur des Acquisitions chez KLEY

Sur 9000m², le gestionnaire de résidences étudiantes et de coliving a imaginé un espace mixte, mêlant logements et lieux de convivialité. La résidence proposera donc des appartements du T1 au T5, au design personnalisable, qui accueilleront les acteurs de l’innovation pour des séjours sur mesure. 1100m² d’espaces communs, accessibles aux habitants et publics extérieurs, viendront conférer au bâtiment des allures de village : un restaurant de 326m², une salle de fitness, un studio de répétition et karaoké et un espace de coworking.

©4 PM production - Shutterstock

Des espaces de vie, exclusivement réservés aux résidents, compléteront la résidence. A l’intérieur, un salon lounge avec cuisine, une salle de cinéma et e-gaming permettront aux colivers de se retrouver et de partager des moments de convivialité. Les espaces extérieurs ont également été pensés pour apporter tout le confort de vie nécessaire. Sur 350m², les résidents pourront profiter d’une terrasse, d’un rooftop et d’un potager urbain.

Le campus de l’IoT Valley sera le cœur du Village numérique

La recherche et développement autour des nouvelles technologies, de l’intelligence artificielle et de l’internet des objets, constitue le secteur de prédilection d’Enova, et a été poussé à son maximum avec l’installation en 2011 de l’IoT Valley sur le territoire du Sicoval, à Labège, rue Jean Rostand. Puis son développement à partir de 2016, avec l’acquisition de deux nouveaux bâtiments rue Pierre et Marie Curie.>

C’est désormais en partie autour de son nouveau campus qu'Enova va se développer. Avec un premier bâtiment de plus de 22 000m² dont les travaux débuteront à la fin de l’année, le campus de l’IoT Valley constituera le cœur du Village numérique de la ZAC. Il abritera l’association IoT Valley, l’incubateur Do It Ocracy et plus d'une centaine de startups et entreprises spécialisées dans la transformation digitale des PME et ETI. En détails, le bâtiment offrira 13 000m² de bureaux, 1200m² de labos innovants ainsi que de nombreux espaces de travail et de détente tels qu’une agora modulable, une salle de sport, un living lab, un showroom... Tout le nécessaire pour que les travailleurs, salariés comme indépendants, se sentent chez eux.

Une ZAC organisée en 5 espaces complémentaires

Le plan d’aménagement d’Enova voulu par la SLP Enova et le Sicoval s’organise en plusieurs espaces complémentaires, appelés séquences, qui auront chacun une particularité et permettront au nouveau quartier de proposer à ses habitants et travailleurs un véritable lieu de vie, de travail et de convivialité. Chaque séquence a été pensée en fonction de l’existant. Le centre commercial de Labège, l’IoT Valley, le lac et Diagora se retrouvent donc au cœur de ces nouveaux espaces. D'ici à 2035, Enova sera composé de 61% de bureaux et activités tertiaires, 20% de logements, 11% de commerces et services et 8% d’infrastructures de loisirs et de sports, d’équipements et d’espaces verts.

Les différentes séquences du projet Enova

Maître d’ouvrage du projet, le Sicoval souhaite avec Enova se tourner vers l’avenir et accompagner un développement raisonné, responsable et cohérent de l’activité dans cette zone. C’est en ce sens qu’ont été pensées les différentes séquences du quartier. Cinq espaces ont donc été découpés sur le site :

Le “living-lab” Enova

©tcharts - Shutterstock

Traversée par trois stations de la nouvelle ligne TAE qui verra le jour en 2026, la ZAC s'organisera autour d’une artère principale, dédiée aux modes de déplacements doux : navette électrique pour relier les différents points d’intérêt du site, vélos et trottinettes électriques en location... La Diagonale, un parc paysager long de 4km, a été conçue comme une véritable colonne vertébrale du site et un lieu de rencontre et de convivialité. Cet endroit rassemblera donc à lui seul l’ensemble des valeurs que la SPL Enova Aménagement et le Sicoval souhaite mettre en avant avec ce projet.

“Avec pour ambition l’innovation au quotidien, le projet Enova rassemble et fédère autour des grands enjeux d’aménagement que sont le renouvellement urbain, la mobilité, le dynamisme économique, l’attractivité territoriale et l’amélioration du cadre de vie, dans une démarche constante de développement durable.”

Sandrine Decoux, Directrice générale SPL Enova Aménagement

Ce parc paysager traversera la totalité de la ZAC, depuis le lac Nord situé dans la séquence commerciale, jusqu’au Campus agricole. Plus qu’une artère dédiée à la promenade et aux rencontres, La Diagonale sera en fait un laboratoire grandeur nature et à ciel ouvert. C'est en tout cas ce que souhaitent les fondateurs du projet. En plus des nombreux espaces de travail en plein air, c’est sur la Diagonale que les nombreuses startups et entreprises d’Enova pourront tester leurs innovations. Une sorte de “circuit-court” de l’innovation qui pourrait à terme devenir la marque de fabrique du quartier.

Le calendrier Enova

Afin de rester maître des projets et de garder la main sur le rythme de développement de la ZAC, la SPL Enova Aménagement s’était porté acquéreur de 44 hectares de foncier sur le site. Elle a entamé cette année la commercialisation de ces terrains, qui seront vendus d’ici à 2035 aux entreprises et promoteurs souhaitant s’installer à Enova.

©bogdanhoda - Shutterstock

En ce qui concerne la construction de la ZAC en elle-même, un calendrier sur 9 ans a pour l’instant été établi, conditionné en partie par l’arrivée de la nouvelle ligne de métro. Plusieurs phases ont donc été prévues :

  1. 2021-2025 : Les premiers aménagements de l’espace public, du Village numérique et du campus agricole auront lieu pendant cette période, ainsi que la création du parc et des espaces paysagers du campus agricole.
  2. 2025-2026 : Le développement et l’aménagement de la ZAC se poursuivra par la séquence loisir en attendant l’arrivée de la ligne TAE.
  3. 2026-2030 : Une fois les travaux de la nouvelle ligne TAE, l’aménagement se poursuivra autour du pôle d’échanges multimodal dans la séquence mixte.
Partager sur