Un grand parc citadin prévu au Bassin des Filtres de Toulouse

Temps de lecture estimé à environ 9 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Pierre Ferreiro" Pierre Ferreiro

le 12 octobre 2023

[ mis à jour le 12 octobre 2023 ]

SOMMAIRE

Le Bassin des Filtres, situé à l'Ouest de Toulouse, est en passe de devenir un élément clé dans le développement urbain et environnemental de la ville. Ce site historique, autrefois essentiel pour l'alimentation en eau des canaux de la ville, est en cours de transformation pour devenir un espace vert polyvalent. Il s'agit d'un projet ambitieux visant à préserver la biodiversité locale tout en améliorant la qualité de vie des habitants.

Ce projet ne s'inscrit pas dans une démarche isolée, mais fait partie d'une vision plus large qui englobe d'autres initiatives municipales importantes. Parmi elles, le Grand Parc Garonne et le Grand Parc Canal se distinguent comme des projets d'envergure visant à transformer les espaces verts et les zones fluviales de Toulouse. Une véritable dynamique écologique se dessine, ce qui se reflète dans l’offre de logements neufs à Toulouse.

Le Bassin des Filtres de Toulouse : un lieu historique

Aujourd’hui connu par peu de Toulousains, le Bassin des Filtres avait une véritable importance Historique, et revêt une valeur patrimoniale certaine. Gros plan.

Bassin des Filtres Toulouse – le bassin des Filtres de Toulouse
©Don-vip — Wikimédia Commons (CC BY-SA 4.0)

Une localisation stratégique

Le Bassin des Filtres est un site d'une importance géographique et stratégique considérable pour la ville de Toulouse. Situé à l'Ouest de la métropole, il est encadré par plusieurs points d'intérêt, notamment les allées et le canal de Brienne, ainsi que la rue des Amidonniers. À proximité, on trouve également des équipements publics comme la piscine et la cité de Chapou. Il se trouve ainsi dans un des meilleurs secteurs où investir à Toulouse.

Mais le Bassin des Filtres se trouve aussi juste à côté du port de l'Embouchure, un point de convergence où les trois canaux de Toulouse — le canal du Midi, le canal de Brienne et le canal Latéral à la Garonne — se rejoignent. Cette localisation en fait un lieu clé pour la navigation fluviale et le transport, mais aussi un espace potentiellement riche pour le développement urbain et environnemental.

Cette enclave naturelle en plein cœur urbain a été quelque peu négligée ces dernières années, ce qui a conduit à la transformation de certains espaces en vastes prairies. Malgré ce délaissement, le site demeure un véritable écrin de verdure, offrant un contraste saisissant avec l'agitation de la ville environnante.

Un lieu d’importance Historique

Le Bassin des Filtres a été érigé dans les années 1840 pour servir de bassin de décantation de l'eau en provenance de la Garonne. Une fois l'eau filtrée, elle était rejetée dans le canal latéral à la Garonne. Ce dispositif, bien que désuet aujourd'hui, demeure un témoin fort de la vie locale de l'époque qui s'était organisée autour du lieu. Il est aujourd’hui devenu un lieu de promenade et de rafraîchissement prisé par les habitants du quartier.

Le bassin était en réalité composé de deux bassins distincts, permettant de traiter l'eau en la débarrassant de ses limons. Une écluse avait été construite aux Ponts Jumeaux pour diriger l'eau vers le premier bassin de décantation. En ralentissant sa course, l'eau permettait aux sédiments de se déposer au fond. Elle était ensuite acheminée vers le second bassin grâce à un barrage communicant, puis filtrée avant de passer sous le port de l'Embouchure à l'aide d'un aqueduc.

Autour des années 50, le lieu s'est animé avec l'arrivée de nouveaux locataires. Des habitations ont été construites pour loger les agents qui s’occupaient du bassin, donnant au lieu un esprit de "vie de quartier". Selon les témoignages de l'époque, il y avait une véritable ambiance de village, car la zone était en retrait et peu urbanisée.

Le bassin a cessé de jouer son rôle de filtrage dans les années 1950-60, période durant laquelle des digues de protection contre les inondations ont été construites sur le site. Les moyens de filtration ont également évolué, rendant le système de filtres obsolète.

Une importante valeur patrimoniale

La valeur patrimoniale du Bassin des Filtres est indéniable et s'étend bien au-delà de son utilité première en tant qu'ouvrage hydraulique. Le site est un exemple remarquable de l'ingénierie du 19e siècle, avec des éléments architecturaux qui ont résisté à l'épreuve du temps. Les bords maçonnés en briques, la margelle en pierre, la passerelle à arcades et les systèmes de fermeture en fonte sont autant de témoignages de l'expertise de l'époque en matière de construction et de gestion de l'eau.

De plus, le bassin est devenu au fil des années un élément clé du patrimoine culturel local. Il a été le théâtre de nombreux événements communautaires, des pique-niques aux rassemblements sociaux, en passant par des manifestations artistiques. Ce lieu a donc une valeur sentimentale pour les habitants du quartier, qui y voient un espace de convivialité et de mémoire collective.

La préservation de ce site est d'autant plus cruciale qu'il est l'un des rares espaces verts en cœur de ville à avoir conservé son caractère authentique. Il offre un contraste saisissant avec le développement urbain environnant, notamment à Compans-Caffarelli, et sa conservation en tant que "poumon vert" est en phase avec les objectifs de développement durable de la ville de Toulouse.

Enfin, le Bassin des Filtres est également un site d'intérêt écologique. Sa végétation abondante et sa position stratégique entre la Garonne et le canal du Midi en font un habitat privilégié pour de nombreuses espèces animales et végétales. Sa valeur écologique ajoute une autre couche à son importance patrimoniale, faisant de lui un site multidimensionnel qui mérite toute l'attention des instances de préservation du patrimoine.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

Bassin des Filtres de Toulouse : le projet en cours et les aménagements prévus

Bassin des Filtres Toulouse – la Garonne vue depuis le pont de l’Embouchure à Toulouse
© Olybrius — Wikimédia Commons (CC BY-SA 3.0)

Le bassin des filtres attire l’œil de la ville de Toulouse, qui veut en faire une pièce emblématique d’un grand parc citadin. Explications.

Un trait d’union

Le projet en cours pour le Bassin des Filtres est ambitieux et s'inscrit dans une démarche globale de réaménagement urbain de la ville de Toulouse. Le site est envisagé comme un "poumon vert" de l'ouest toulousain, en lien avec d'autres initiatives majeures telles que le Grand Parc Garonne et le Grand Parc Canal. Grâce à des travaux d’aménagements, la mairie veut faire du Bassin des Filtres un “trait d'union” entre le canal du Midi et la Garonne, tout en préservant la biodiversité.

Un projet composé de trois entités

Le projet de réaménagement du Bassin des Filtres ne se limite pas à ce seul espace, mais englobe également deux autres sites clés, formant ainsi un triptyque écologique et urbain. Le Bassin des Filtres est l’élément central du projet, pour lequel plusieurs aménagements sont prévus.

À côté, la maison Perry, une villa située au cœur d'un parc arboré de deux hectares, est une autre composante clé de ce projet. Ce parc est crucial pour la réalisation de cette trame verte et servira de liaison naturelle entre le Bassin des Filtres et la Garonne. Des discussions sont en cours avec le propriétaire pour son intégration dans le projet global. La villa pourrait accueillir un projet en cohérence avec le parc.

La coulée verte des Amidonniers, située le long de la Garonne, est la troisième entité de ce projet. Elle permet déjà de rejoindre la digue le long du fleuve et sera connectée aux deux autres espaces pour créer un continuum écologique. Des aménagements sont prévus pour faciliter cette connexion.

Les aménagements à venir

Des aménagements sont prévus pour rendre le site plus accessible et agréable pour les visiteurs. La rénovation des chemins existants, l'installation de bancs et de zones de pique-nique, ainsi que la création d’espaces dédiés à la faune et la flore locales sont des solutions sérieusement envisagées. Voies Navigables de France(VNF), le propriétaire du site, travaille déjà sur un scénario d'aménagement qui inclut également la Cale de Radoub et le port Saint-Etienne.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

Un projet en cohérence avec d’autres initiatives municipales

Le projet de réaménagement du Bassin des Filtres et de ses environs ne s'inscrit pas en vase clos. Il fait partie d'une vision plus large de la municipalité de Toulouse pour améliorer la qualité de vie de ses habitants et valoriser son patrimoine naturel et historique.

Bassin des Filtres Toulouse – Vue sur le Canal du Midi à Toulouse
©thieury - Shutterstock

Le Grand Parc Garonne

Le Grand Parc Garonne est l'une des initiatives les plus ambitieuses de la Métropole visant à transformer les berges du fleuve en un vaste espace vert continu. Ce projet vise à créer un corridor écologique et récréatif qui s'étend sur plusieurs kilomètres le long du fleuve, reliant plusieurs communes, pour raviver le lien qu’est la Garonne.

Il a pour objectif de créer un véritable "poumon vert" pour la Métropole, dont fait partie l'île du Ramier au cœur de Toulouse. Celle-ci a vocation à devenir un véritable Central Park à la Toulousaine, avec de grands espaces verts et diverses installations sportives. Plusieurs passerelles piétonnes, dont une reliant directement Empalot, sont en cours de construction pour le projet.

Le projet du Bassin des Filtres s'inscrit en parfaite harmonie avec cette vision globale. En effet, l'un des objectifs du réaménagement du Bassin des Filtres est de créer une coulée verte qui se connectera au Grand Parc Garonne. Cette connexion permettra non seulement d'étendre l'espace vert disponible pour les habitants, mais aussi de renforcer la continuité écologique le long du fleuve.

Le Grand Parc Canal

Le Grand Parc Canal, qui se concentre sur la valorisation du Canal du Midi, vise à réduire l'emprise automobile le long du Canal du Midi et à valoriser les mobilités douces sur ses berges. Il trouve une extension naturelle avec le Bassin des Filtres. Celui-ci pourrait ainsi bénéficier des infrastructures de mobilité douce développées dans le cadre du Grand Parc Canal, facilitant l'accès et la circulation entre le Canal et la Garonne.

Projets Connexes : la Cale de Radoub et le Port Saint-Etienne

Il est également important de noter que VNF travaille sur d'autres sites emblématiques à Toulouse, notamment la Cale de Radoub et le port Saint-Etienne. Ces projets, bien que distincts, font partie d'une vision plus large de réaménagement et de valorisation des espaces fluviaux et verts de la ville.

Ces deux lieux patrimoniaux à vocation à devenir de véritables lieux de vie et de loisirs, et témoignent d'une vision cohérente de la part de VNF et des autorités locales pour valoriser les espaces fluviaux de la ville. Chacun de ces projets contribue à une stratégie globale visant à réhabiliter et à intégrer les zones fluviales dans le développement urbain durable de Toulouse.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur