Prolongement de la ligne B à Toulouse : les travaux ont enfin commencé

Temps de lecture estimé à environ 9 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Pierre Ferreiro" Pierre Ferreiro

le 08 mars 2023

[ mis à jour le 08 mars 2023 ]

SOMMAIRE

La ligne C du métro de Toulouse est sans aucun doute l’un des projets d’urbanisme les plus attendus dans la Ville rose. Mais un autre chantier d’envergure concernant les transports en commun est également en train de prendre forme, pour lequel les travaux viennent de débuter. Avec des enjeux importants en termes de mobilité, ce chantier devrait être achevé avant celui de la ligne C.

Il s’agit du prolongement de la ligne B du métro de Toulouse. Si ce projet est bien moindre en termes d’ampleur, celui-ci prévoyant la création de seulement 2 stations, il est d’une importance considérable pour accroître la part d’usagers des transports en commun dans le secteur. Il permettra en effet de rejoindre directement l’un des plus grands bassins d’emploi de la Métropole, ce qui devrait indirectement stimuler l’ offre immobilière neuve à Toulouse.

.

Prolongement de la ligne B à Toulouse : ce qui est prévu

Prolongement ligne b Toulouse – Le chantier de la future station de métro INPT à Labège
©Luna Lyons — Wikimédia Commons (CC BY-SA 4.0)

Le prolongement de la ligne B de Toulouse prévoit la création de deux nouvelles stations de métro dans la suite de l’actuelle station terminus de Ramonville-Saint-Agne. Le projet a été quelque peu retardé, mais devrait être achevé avant celui de la ligne C du métro. Les enjeux sont de taille, notamment avec la desserte de Labège Innopole.

Deux nouvelles stations

Le prolongement de la ligne B à Toulouse prévoit la création de deux nouvelles stations. L'une d'entre elles se tiendra sur la commune de Ramonville-Saint-Agne, commune où se trouve l’actuel terminus. Elle se trouvera au niveau du “Parc technologique du Canal”, un grand bassin d’emploi en lisière de la ville. Cette station se trouvera également à deux pas de la salle de concert du Bikini, ce qui ne manquera pas de ravir les mélomanes.

La deuxième station du projet, et sans doute la plus importante au regard du nombre d’usagers attendus, est celle de l’“Institut National Polytechnique de Toulouse” (nom provisoire), à Labège. Cette station, qui permettra de rejoindre directement le centre commercial Labège 2 et l’important bassin d’emploi de la commune permettra d’effectuer un changement avec la ligne C du métro.

Les travaux effectués et à venir

L’année 2022 a été marquée par de nombreux travaux à Ramonville dans le cadre du prolongement de la ligne B de Toulouse. Des arbres ont notamment été abattus aux abords du parc technologique, un bâtiment a été détruit pour la portion en souterrain de l’ouvrage et la base de vie du chantier a été installée. Des mesures compensatoires de replantations d’arbustes ont également débuté à la fin de l’année 2022.

En ce début d'année 2023, c’est la ville de Labège qui est en plein travaux, notamment aux abords du centre commercial Labège 2. Cela cause quelques bouchons pour les employés du secteur empruntant la voiture, et certains commerçants se plaignent des désagréments causés par les déviations. Les travaux les plus importants vont désormais pouvoir débuter.

Seule une petite partie de ce prolongement sera souterraine, entre l’actuelle station “Ramonville” et l’avenue de l’Europe (500 mètres), et passera sous le Canal du Midi. L’essentiel du tracé de 2,7km sera aérien, et prendra la forme d’un viaduc qui devra notamment passer au-dessus du périphérique, et d’un lac de Labège. La mise en service de la ligne est prévue en septembre 2027.

Des enjeux importants

Les enjeux du prolongement de la ligne B de Toulouse, également appelé CLB, sont importants. Cet ouvrage d’art permettra en effet de relier directement l’hyper-centre de Toulouse avec l’un des principaux bassins d’emploi de la Métropole : Labège Innopole. Principalement orienté vers le tertiaire, ce bassin d’emploi représente 14 850 emplois, et quasiment autant d’automobilistes.

Cet ouvrage a donc en partie pour vocation de désengorger l’entrée de Labège, fortement frappée par les embouteillages aux heures de pointes, en début et fin de journée. Il tend également à inciter les travailleurs du secteur à emprunter les transports en commun, et donc à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre : un projet dans la même lancée que celui de la Zone Faible Émissions. Tisséo prévoit ainsi 14 000 voyageurs quotidiens sur la CLB.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

Prolongement de la ligne B à Toulouse : un projet conjoint à celui de la ligne C

Originellement, le prolongement de la ligne B de Toulouse devait être inauguré en même temps que la ligne C, mais des événements ont causé des perturbations dans les deux projets. Ces derniers sont malgré tout intimement liés.

Prolongement ligne b Toulouse – Un tunnel de la ligne A du métro Toulousain
©Ingolf from Berlin — Wikimédia Commons (CC BY-SA 2.0)

Connexion entre les deux lignes à l’Institut National Polytechnique de Toulouse

Lorsque l’on dit que le prolongement de la ligne B de Toulouse et la future ligne C sont deux projets intimement liés, ce n’est pas qu’une manière de parler. La station que l’on connaît actuellement sous le sigle “INPT” à Labège permettra d’établir une connexion entre les deux lignes. Tisséo estime ainsi qu’il faudra trois minutes afin de rejoindre la ligne C depuis l’actuel terminus de la ligne B, la station “Ramonville”.

Il s’agira ainsi d’un des cinq pôles d’échanges de la ligne C du métro. Les usagers pourront ainsi changer de ligne aux stations “INPT”, “François Verdier” et “La Vache Nord Toulousain” pour emprunter la ligne B, avec laquelle il y a le plus de connexions dans le tracé de la ligne C. Pour emprunter la ligne A, ils ne pourront effectuer un changement qu’à la station Marengo Matabiau. La station Jean Maga permettra, elle, de rejoindre les lignes de Tramway T1 et Aéroport Express.

Des déconvenues pour les deux projets

Comme de nombreux projets en France, le prolongement de la ligne B de Toulouse et la future ligne C ont connu d’importants retards. Ceux-ci ont été principalement causés par la crise sanitaire et les pénuries de matériaux qui en ont résulté. Dans le cas de la CLB, ce contexte a également causé des retards importants dans le cadre des négociations entre Tisséo et Siemens, constructeur des lignes A et B du métro.

La date de mise en service de la CLB, prévue à l’origine en 2026, a ainsi été repoussée à 2027. En parallèle, celle de la ligne C, prévue au départ en 2025, a connu les retards les plus importants, son ouverture étant prévue en 2028. De même, le coût des deux projets a été revu à la hausse. Le budget de la ligne C est ainsi passé de 2 milliards à 2,7 milliards d’euros, tandis que celui de la CLB est passé de 182,5 millions à 227 millions d’euros.

Vers une meilleure desserte des plus grands bassins d’emploi de la Métropole

La ligne C et le prolongement de la ligne B de Toulouse servent un même intérêt : celui de desservir directement par le métro les principaux bassins d’emploi de la Ville rose et de ses proches environs. Après Basso Cambo, les Arènes et Balma-Gramont sur la ligne A, Rangueil et Borderouge sur la ligne B et, bien entendu, l’hyper-centre, la ligne C multiplie les stations proches de grandes zones d’activités.

La ligne C, autrefois surnommée ligne Airbus, desservira ainsi les zones d’activité de Labège, Montaudran, Limayrac, Boulevard de Suisse, et, bien entendu, Blagnac et Colomiers. Ces secteurs sont évidemment déjà desservis par les transports, qu’il s’agisse du bus, du tramway ou du train. Cependant, de nombreuses personnes trouvent ces transports trop lents ou encore trop bondés.

Les enjeux économiques mais aussi écologiques de ces nouvelles dessertes sont donc très importants. Tisséo estime notamment que 71 000 emplois sont concentrés sur le secteur Nord-Ouest (Blagnac, Colomiers...) et 63 000 emplois sont répartis dans le secteur Sud-Est (Montaudran, Labège, Ramonville...). Au total, 200 000 voyageurs quotidiens sont attendus sur la ligne C du métro.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

Prolongement de la ligne B de Toulouse : davantage d’attractivité pour la Ville rose

Le prolongement de la ligne de B de Toulouse va fortement accroître l’attractivité de la Ville rose, conjointement au développement de la ligne C. Avec de grands projets d’urbanisme tels que ceux du Grand Matabiau, de la requalification des environs de la Grave ou encore du Grand Parc Canal, la Ville rose change profondément de visage, et s’inscrit clairement dans l’ère du temps.

Toulouse est déjà populaire auprès des étudiants, et le développement de la CLB ne devrait faire qu’amplifier le phénomène. De nombreux établissements du supérieur ont en effet élu domicile à Labège, qui, pour l’heure, souffre d’une mauvaise desserte en transports en commun, surtout en raison des embouteillages. Le passage de la CLB assurera une meilleure mobilité aux étudiants de Labège, qui pourront alors se loger ailleurs.

Il en sera de même pour de nombreux employés de l’Innopole, qui choisissent souvent de se loger dans les communes du Lauragais à l’opposé de Toulouse afin de se prémunir des bouchons. Avec la CLB, les employés du secteur auront beaucoup plus de choix pour se loger, et pourront notamment investir dans de nouveaux quartiers tels que celui de Montaudran.

Car avec la ligne C et la CLB, le réseau de Tisséo sera agrandi de manière exponentielle, et offrira un excellent niveau de mobilité à l’ensemble de la population toulousaine. Les effets sur le secteur de l’immobilier se sont déjà fait sentir, notamment autour des stations de la ligne C, où de nombreux logements commencent à se construire.

N’attendez plus, et faites appel à nos courtiers immobiliers pour réserver votre logement neuf avant les inévitables hausses de prix qui suivront les mises en services de ces nouveaux ouvrages.

Tous les avantages à faire appel à un commercialisateur en immobilier neuf
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur