3eme ligne de métro à Toulouse : tour d’horizon des informations, au 21 avril 2022

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.
Avatar de l'auteur "Morgane Caillière" Morgane Caillière

le 22 avril 2022

[ mis à jour le 02 mai 2022 ]

SOMMAIRE

15 avril 2022, l’autorisation environnementale est signée par le préfet Etienne Guyot pour le lancement des travaux de la 3ème ligne de métro à Toulouse. La levée de ce dernier obstacle marque le top départ du chantier d’une ligne de 27 km qui doit relier Colomiers à Labège en 2028. Quel calendrier pour ce chantier titanesque qui doit bouleverser le paysage toulousain pour les 6 ans à venir et booster l’immobilier neuf à Toulouse, à proximité des stations.

3eme ligne de métro à Toulouse : 3 ans de gros œuvre

Près de 40 chantiers de gros-œuvre seront lancés en 2023. Parmi les plus visibles, celui de la station François-Verdier et celui de la station située au niveau du rond-point de l’avenue Latécoère, à Blagnac. Les travaux entrepris sur cet emplacement voué à devenir station multimodale (tramway, métro, navette aéroport express) nécessiteront l’arrêt total de la ligne T2 du tramway vers l’aéroport entre 2023 et 2026.

©setthayos sansuwansri

5 tunneliers en simultané

5 tunneliers lanceront simultanément une titanesque opération de forage à Colomiers gare, sur le boulevard de Suisse, à la station La Vache, Raynal et Montaudran gare. Ces monstres d’acier seront installés dans la ville rose en 2024. En 2003, les 4 tunneliers de la ligne B se nommaient Carlos Gardel, Xavier Darasse, Gabriel Fauré et Déodat de Séverac. Ceux de la troisième ligne (ligne C ?) pourraient être baptisés de grands noms de l’aéronautique.

Chaque machine avancera en moyenne de 250 mètres/mois dans un sous-sol annoncé comme ne posant pas de difficultés techniques particulières. Le tunnel de la 3ème ligne de métro à Toulouse mesurera 8.5 mètres de diamètre. Une taille nettement plus large que ses prédécesseurs des lignes A et B, limitées à 6 mètres. Cette dimension revue à la hausse permettra aux 2 voies de circuler côte à côte.

Le choix de faire fonctionner les 5 tunneliers machines de manière simultanée, est aujourd’hui systématique dans les projets de construction de nouvelles lignes de métro et réduit considérablement le temps (et donc le coût) des travaux.

Le chantier mené par Tisséo Ingénierie et les entreprises de BTP retenues par le maître d’ouvrage produira 6 millions de tonnes de déblais. Une opération qui nécessitera le concours de 150 camions par site et par jour.

La troisième ligne de métro à Toulouse, parmi les plus profondes de France.

La 3eme ligne de métro à Toulouse circulera bien plus bas que ses consœurs, dans le sous-sol de la Ville. Les nouvelles stations toulousaines afficheront une profondeur similaire aux stations de Paris. Certaines stations seront parmi les plus profondes de France. Les lignes A et B du métro toulousain circulent en moyenne à 10/15 mètres de profondeur. Une exception, la station de croisement Jean Jaures qui s’enfonce à 20 mètres de profondeur.

La 3ème ligne de métro en chiffres

3ème ligne de métro toulousaine : Step by step

©Wikimedia Commons

2026 verra la fin des chantiers de gros œuvre. Le second œuvre prendra le relais entre 2026 et 2027. L’intérieur des stations et tunnels sera aménagé, ce qui constituera des chantiers nettement plus discrets en surface. Si tout se déroule sans encombre, la première traversée ou marche à blanc aura lieu en 2028.

C’est en 2027 que la majeure partie du chantier de raccordement à la ligne B du métro toulousain sera exécutée. Les travaux de génie civil (viaduc et ouvrages souterrains) débuteront en 2023 et les premiers essais devraient avoir lieu au premier semestre 2027 pour une mise en service en septembre de cette même année.

La ligne B sera prolongée jusqu’à Labège, Il s'agira d'un tracé majoritairement aérien (en viaduc) qui franchira notamment l'A620, la rivière l'Hers et le lac de l'Institut Polytechnique. La ligne B sera certainement fermée (au moins partiellement) durant la période des travaux qui auront lieu entre 2023 et 2024. Durant l'été 2026, la circulation sera interrompue entre les stations de Saint-Michel et de Ramonville.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 61 21 79 49

3ème ligne du métro toulousain : quelles perturbations à prévoir ?

Le gros œuvre n’est pas entamé mais les travaux préparatoires sont d'ores et déjà en cours à Toulouse et sur la métropole. Voici toutes les informations sur les perturbations à prévoir pour la circulation en ville dans les mois à venir.

… à Toulouse

Depuis le 19 avril 2022 et pour une durée prévue de 3 semaines (plus en cas de perturbations climatiques ou de problèmes techniques), le secteur de l’Ormeau fera l’objet d’un déplacement des réseaux souterrains. Les circulations de bus seront maintenues mais la circulation des véhicules individuels sera en sens unique dans les avenues Jean Rieux, Saint Exupéry et sur la route de Revel. Les travaux auront lieu de jour comme de nuit.

Depuis le 11 avril et pour une durée prévue d’un mois, la rue Pradal sera barrée. Une déviation de la circulation est mise en place rue Noulet. Les accès des riverains sont cependant possibles.

Depuis le 4 avril 2022 et pour une durée prévue de 6 semaines, des travaux de déviations de réseaux des eaux pluviales et eaux usées interviennent rue Marc Miguet. Les accès aux stationnements Tisséo voyageurs sont maintenus.

Depuis le 28 mars et pour une durée de 6 semaines, des travaux de déplacement des réseaux souterrains ont lieu dans la rue Sainte Anne sur le secteur François Verdier.

Depuis le 14 février et pour une durée prévue de 2 mois, la rue de Negreneys fait l’objet de travaux de déplacement des réseaux souterrains. Les accès piétons et riverains sont maintenus.

… en métropole

Depuis le 18 avril et pour une durée prévue de 2 mois et demi, la route de Bayonne à Colomiers fait l’objet de travaux. Une déviation est mise en place par l’avenue Edouard Serres et les accès piétons et riverains sont maintenus.

Depuis le 28 mars 2022, des travaux d’aménagement d’une station provisoire sont en cours, allée de la blanquette, au niveau de la future station d’échange multimodal Colomiers Gare. Ils doivent durer 7 semaines et provoqueront une adaptation des lignes de bus 55, 150 et 151 Tisséo.

Les infos utiles

À l’occasion des travaux de la 3ème ligne de métro de Toulouse, Tisséo a délégué un médiateur pour répondre aux questions et réclamations des toulousains :

Michel CICUTO : 06 99 84 27 26 ou au 05 61 14 48 50 de 8h30 à 17h30 ou par mail : michel.cicuto@tisseo-ingenierie.fr En cas d’urgence, un numéro d’appel gratuit est mis en place : 0 800 744 331.

Troisième ligne de métro à Toulouse : quel intérêt ?

Sur le site toulousemetro.fr, la Métropole considère que l’ouverture d’une ligne de métro engendre une réduction de 300 voitures sur les routes toulousaines. Transport routier qui représente seul 80% des émissions polluantes générées par les transports.

À Toulouse, l’air affiche un niveau de pollution “modéré” 270 jours par an ; 58 jours d’air pur ; 37 jours de niveau de pollution élevée. Le niveau modéré constitue un risque pour la santé en cas d’exposition prolongée selon l’OMS.

Après 2028, 100 000 habitants habiteront en 2028 à moins de 600m de la nouvelle ligne de métro toulousaine. 220 000 postes de travail sont concernés. Les rames de métro de cette future ligne pourront transporter 300 voyageurs en simultané. Le nouveau métro toulousain pourra accueillir 200 000 déplacements par jour dès sa mise en service.

Pour chaque station de métro sur cette 3ème ligne toulousaine, des places de stationnement vélo seront aménagées (1500 en tout). Pour les distances de moins de 3 km, le vélo a été reconnu “mode de déplacement le plus rapide”.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 61 21 79 49
Partager sur