Un hôtel Mama Shelter ouvrira bientôt ses portes à Toulouse

Publié le 01 juillet 2020 par

Gilles Vidotto Avatar Gilles VIDOTTO

SOMMAIRE

Un hôtel-restaurant Mama Shelter est en cours de construction dans le centre historique de Toulouse à la place de l’ancien cinéma “Les Nouveautés”. La première pierre a été posée par le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, le 6 mars dernier et l’ouverture au public est prévue en automne 2018.

mama shelter toulousePPA_Sylvain-Mille

Ce complexe immobilier de 5 000 m² s’installe dans l’ancien cinéma “Les Nouveautés”, situé au numéro 56 du boulevard Lazare Carnot à Toulouse, où il n’en reste, aujourd’hui, qu’une façade datant du siècle dernier.

Mama Shelter s’installe dans un haut lieu de la culture à Toulouse

Le bâtiment “Les Nouveautés” est un lieu regorgeant d’histoire. Ses murs ont, d’abord, accueilli un théâtre durant la belle époque. Une période qui s’est étendue du XIXème siècle jusqu’au début de la Première Guerre mondiale. Période qui a profondément été marquée par les progrès sociaux, économiques et politiques opérés en France. Les planches de ce théâtre furent, entre autres, foulées par les artistes Raimu, Maurice Chevalier et Joséphine Baker.

En 1936, le groupe Gaumont s’approprie le lieu et le transforme en un cinéma de ville. Mais, à l’aube des années 2000, en 1999, la mairie de Toulouse rachète le bâtiment pour un montant de 1,2 millions d'euros et le ferme. Quinze années s’écoulent alors avant que la municipalité toulousaine accepte de le vendre au groupe hôtelier Mama Shelter.

Serge Trigano, le co-fondateur de la marque, a exprimé son plaisir et son désir de conserver l’esprit des lieux, ainsi que la façade historique du bâtiment composée de quatre arches.

"Nous sommes tombés amoureux du site et de l’histoire qu’il raconte : un lieu où Raimu, Joséphine Baker et Maurice Chevalier ont chanté et se sont produits. C’est cela aussi l’histoire et la philosophie de Mama Shelter. Nous allons essayer de donner envie de venir dans cette ville magique."
mama shelter façade toulouseMairie de Toulouse

Mama Shelter rendra-t’elle Toulouse plus cool et tendance” ?

Mama Shelter, c’est une histoire de famille. Le groupe a été fondé en 2008 par Serge Trigano, ses deux fils et Philippe Starck. L’enseigne ouvre son premier établissement dans le XXème arrondissement de Paris avant de s’implanter à Marseille, Lyon, Bordeaux, Los Angeles et Rio de Janeiro. Aujourd’hui, c’est à Toulouse qu’elle s’apprête à ouvrir un nouvel hôtel toujours plus tendance et luxueux.

mama shelter toulouse 2PPA_Sylvain-Mille

Autant hôtel que restaurant, le Mama Shelter de Toulouse sera un complexe de 5 000 m2 abritant quelque 120 chambres, un cinéma “Ciné Mama” de 45 places, une salle de spectacle entourée par un restaurant de 480 m2 capable de servir 300 couverts par jour. L’hôtel sera surmonté d’un roof-top, une terrasse de 280 m2 sur le toit donnant sur le boulevard Carnot et le théâtre TNT. Mama Shelter est reconnue dans le monde entier pour être un groupe hôtelier très “cool et branchée qui a tout misé sur le créneau du luxe urbain, chic et accessible”, comme le définit monsieur Trigano.

rooftop mama shelter toulousePPA_Sylvain-Mille

Le cabinet d'architecture toulousain Puig Pujol est en charge du projet. Toutefois, c’est le Toulonnais Thierry Gaugain qui s’occupe du design du bâtiment.

Fiche d'identité de l'hôtel Mama-Shelter de Toulouse
Superficie de l'hôtel 5 000 m2
Nombre de chambres 120
Superficie des chambres 25 m2
Surface du restaurant 480 m2
Service du restaurant 300 couverts/jour
Surface roof-top 280 m2
Capacité du cinéma "Ciné Mama" 45 places
Coût du projet 25 millions d'euros
Date d'ouverture Octobre 2018

La montée de Toulouse vers le luxe

Avec la construction du “Mama Shelter” et de l’Occitanie Tower (ou Tour d’Occitanie pour les puristes), c’est tout Toulouse qui change de visage. Et pour cause, Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole, souhaite que sa ville rayonne et assoit son influence en tant que grande Métropole européenne. C’est pourquoi les projets de réhabilitations urbaines se multiplient en vue d’un possible classement de Toulouse au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture. Une multitude de projets sont en cours. Tous sont menés par l’urbaniste catalan Joan Busquets et ils visent des lieux clefs de Toulouse comme : la place Saint-Sernin, le Canal du Midi et les allées Jean-Jaurès.

Depuis l’été 2016, des travaux sont en cours sur les allées Jean-Jaurès. L’idée est d’en faire de véritables ramblas, comme à Barcelone : une promenade arborée qui reliera la place du Président Wilson à la statue de Pierre-Paul Riquet, ainsi qu’au nouveau parvis de la gare Matabiau.

C’est en 2019 que les Toulousains pourront se balader sur ces promenades toulousaines. Imaginez... Depuis le roof-top, les clients du Mama Shelter pourront apprécier une vue d’ensemble sur les ramblas, elles-mêmes surplombées par l’impressionnante Occitanie Tower, le futur gratte-ciel toulousain de 150 mètres de haut !

Cette tour, dont la fin des travaux est prévue pour 2021-2022, abritera des bureaux, des commerces mais aussi de nombreux logements. En tout, ce sont 100 à 120 appartements neufs qui seront construits. Bien que les biens immobiliers neufs soient rares dans les quartiers de Matabiau ou encore aux Chalets, nul doute qu’avec de tels ouvrages, le prix de l’immobilier toulousain va significativement progresser au centre et dans la proche périphérie dans les années à venir.

Sources

Partager sur