La référence de l’immobilier neuf depuis 15 ans !
Tout pour vivre et investir, s'informer sur la loi Pinel à Toulouse.
9h - 19h du lundi au samedi
fermer
L’immobilier neuf à Toulouse : nos experts passent sur France 2 !

L’écoquartier Monges-Croix du Sud à Cornebarrieu

Visuel du futur écoquartier Monges Croix du SudCrédit photo : © Bruno Fortier / Obras / Michel Desvigne / Oppidea / Toulouse métropole / Ville de Cornebarrieu

Le nouveau quartier de Monges-Croix du Sud se situe dans le prolongement de la commune de Cornebarrieu, au nord-ouest de Toulouse. Cela fait maintenant plusieurs années que ce secteur de l’agglomération toulousaine prospère et se développe. En 2016, on comptait 6.521 Cornebarriens, ce qui marque une augmentation démographique de près de 14% par rapport à 2011.

L’entrée de l’écoquartier Monges-Croix du Sud dans sa dernière phase d’aménagement promet de faire entrer la ville dans une nouvelle ère urbanistique. Avec la finalisation de ce nouvel espace résidentiel aux portes de Cornebarrieu, les aménageurs prévoient une nouvelle augmentation de la population, qui devrait faire passer à la commune le cap des 10.000 habitants dans les prochaines années. En tout, le quartier proposera près de 1.500 logements neufs ainsi qu'une école, une crèche, une médiathèque et des commerces de proximité. La construction des derniers îlots de logements doit débuter à l’automne 2019.

Comme tous les écoquartiers de la métropole, Monges- Croix du Sud se démarque des autres quartiers résidentiels par son parti-pris résolument vert. Les îlots s’y articulent autour d’un parc central, et les espaces s’y déploient autour d’importants boisements travaillés pour leurs qualités paysagères.

Des maisons neuves dans l'écoquartier Monges-Croix du Sud à CornebarrieuCrédit photo : Des maisons neuves dans l’écoquartier Monges-Croix du Sud © Google 2019 / Date de l’image : avril 2013

Un écoquartier inauguré en 2011, et en train de s’achever

L’écoquartier Monges-Croix du Sud, situé route de Pibrac, au sud-est du centre-ville de Cornebarrieu, a été inauguré par Pierre Cohen, alors maire de Toulouse, à l’automne 2011. Les premiers habitants sont arrivés au début de cette même année pour s’installer dans un programme de 20 logements aidés, qui comptent parmi les premières réalisations sur le site. Coordonnée par Oppidéa, l’aménageur de la Métropole, l’opération prévoit la construction à terme de quelque 1.500 logements neufs, dont 25% de logements sociaux.

Le périmètre d’aménagement s’étend sur 57 hectares au total, ce qui fera de Monges-Croix du Sud un quartier bien plus intimiste qu’Andromède à Blagnac, l’autre écoquartier de l’ouest toulousain, étendu quant à lui sur près de 210 hectares. De plus, les différents intervenants impliqués dans cette conception, architectes, urbanistes, experts-géomètres, aménageurs, ont voulu que ce quartier épouse les formes du site où il prend place. Sur ce terrain vallonné à la lisière d'un petit bois et du vieux village de Cornebarrieu, le caractère campagnard et arboré est conservé, pour être qualitativement marié aux ambitions urbanistiques. L’orientation sud de cet espace doit servir de levier d’économie énergétique pour les logements bioclimatiques qui s’y érigent, et les îlots se positionnent de manière à optimiser leur ensoleillement.

Le parti-pris urbain est celui d’un quartier vert : les habitations et les équipements viennent s’adosser sur un grand parc central de 12 hectares, qui se positionne comme le cœur structurant de ce nouvel espace, organisé autour et vers ses espaces publics et partagés. Les circulations ont été harmonieusement pensées et intégrées au quartier :

  • le parc est bordé par une voie à sens unique, le « parkway », qui concentre la circulation motorisée autour du parc
  • des cheminements doux sécurisés (4,5 kilomètres de pistes cyclables + des chemins piétons) desservent les îlots, disposés en terrasses
  • la conception des espaces publics a été guidée par la volonté d’une coexistence et d’un croisement entre les différents flux, et d’un positionnement de l'espace public au centre des échanges du quartier

L’aménagement de ce quartier se caractérise par la diversité de ses approches. Véritable cité-jardin imaginée par l'urbaniste Bruno Fortier, avec Frédéric Bonnet et Michel Desvigne, Monges-Croix du Sud accueille une grande diversité de programmes, variés tant en typologie (lotissements, maisons, petits collectifs, etc.) qu'en matériaux (bois, briques, béton, etc.). Chaque programme a été pensé pour se lier harmonieusement aux autres, et ménager des espaces de « clairières », des lieux propices à la rencontre, créateurs de vie sociale et de convivialité.

Le pari architectural est ambitieux : il s’agit de proposer ici un habitat inscrit dans une densité trois fois supérieure à celle de la région toulousaine, mais préservé dans un esprit pavillonnaire. L’architecte Jean-Manuel Puig, impliqué dans le projet, a parlé d’une forme d’alternative au lotissement, qui permette de donner aux habitants « la qualité de vie d'une maison individuelle » grâce à un subtil jeu de décalages évitant les vis-à-vis et permettant, malgré la proximité avec ses voisins, de préserver l'intimité de chacun.

Le plan d'aménagement de l'écoquartier Monges-Croix du SudCrédit photo : © Oppidea / Toulouse métropole / Ville de Cornebarrieu

État d’avancement des travaux du quartier

Le quartier Monges-Croix du Sud est aujourd’hui dans sa dernière phase de réalisation, qui doit durer jusqu’en 2020 et permettre l’aménagement des 20 hectares au sud de la première phase, déjà habitée et encore en commercialisation. Les travaux prévus sont les suivants :

  • raccordement du sud du quartier à la route de Pibrac
  • finalisation des espaces publics de la phase 1 : voirie définitive, zones de stationnement et plantations
  • réalisation des espaces publics de la phase 2 : parc et espaces verts, réseaux, voierie, cheminement piétons et cycles, stationnement
  • viabilisation des terrains destinés à accueillir des opérations de logements

Les premiers chantiers de construction de logements de la phase 2 interviendront à l’automne 2019, et se feront dans la continuité de ceux existants.

Le ruisseau du Rouchet à CornebarrieuCrédit photo : Le ruisseau du Rouchet vu depuis l’avenue Jean Mermoz © Google 2019 / Date de l’image : avril 2013

Tous les atouts d’une ville à la campagne

L’écoquartier Monges-Croix du Sud bénéficie avant tout d’un environnement de grande qualité. Implanté au cœur d’un paysage champêtre vallonné, traversé par un cours d’eau paisible et planté de petits bosquets, à la lisière de la forêt de Bouconne, avec une vue imprenable sur un clocher-mur du XVIIIe siècle, ce nouveau lieu urbain montre un visage enchanteur.

L’écoquartier est pourtant situé dans le même temps à proximité immédiate du centre-ville de Cornebarrieu, et à moins de 10km du centre de Toulouse. À l’échelle de la Métropole, il s’inscrit par ailleurs au centre du pôle aéronautique formé par le triangle Toulouse-Blagnac-Colomiers, et ses dizaines de milliers d’emplois. En réalité, Monges-Croix du Sud a choisi de ne pas choisir entre la ville et la campagne.

Car le lieu-phare de ce nouveau quartier, c’est son vaste parc central, une prairie jalonnée de haies et de bosquets, d’aires de jeu, de rencontre, de détente et de promenade, qui conserve le caractère champêtre historique du territoire. Le ruisseau du Rouchet qui le traverse, ainsi que ses deux plans d’eau, ont été valorisés afin que cet écrin de verdure conserve ses paysages aérés et poétiques, tout en cohabitant avec des résidences à taille humaine se fondant parfaitement dans le paysage.

Voici comment trois de ses concepteurs, urbaniste, architecte et paysagiste, caractérisent ce nouveau quartier :

« Situé en prolongement de la commune de Cornebarrieu, le quartier de Monges-Croix du Sud doit réunir, à terme, quelque neuf cents logements* autour d’un paysage largement vallonné et marqué aujourd’hui par d’importants boisements.
Il s’agira d’abord d’un quartier vert, articulé autour d’un parc central, et dont les constructions s’intégreront à la végétation à partir de plates-formes légèrement surhaussées et traitées en terrasses ; Il s’agira aussi d’un lieu ouvert dont les clôtures seront les bois et dont l’armature intérieure, traitée comme un parkway, accueillera les vélos et permettra un accès immédiat à l’archipel construit de ses différentes résidences ; Il s’agira enfin, d’un quartier mixte, tant en ce qui concerne ses programmes que l’écriture d’un paysage où le léger accent des collectifs qui jalonneront le parc se développera en contrepoint de résidences contemporaines et basses : hameaux traités tantôt en pierre massive, tantôt en brique blanche ou en bois et s’articulant sur le parc par le biais de terrasses.
Assis sur douze hectares, le parc aura, dans ce cas, un rôle absolument central. Modelé pour servir de lieu de détente, ce parc ne sera pas conçu comme un boisement classique, mais comme un morceau de campagne : les traces du paysage tout comme les matériaux qui le composent seront donc « transposés » pour rendre ce lieu habitable ; C’est donc une nature conservée, et dans un site conçu pour accueillir ce qui pourrait être, à Toulouse, l’un des premiers quartiers durables, que viendra s’intégrer une architecture dont les fondamentaux donneront à ce quartier son évidence et son charme. »
*Le volume total de logements de l’opération a été, depuis, revu à la hausse.
Bruno Fortier, Frédéric Bonnet, Michel Desvigne, Urbaniste, architecte et paysagiste du quartier Monges-Croix du sud.
Les phases de réalisation de l'aménagement du quartier Monges-Croix du SudCrédit photo : © Oppidea / Toulouse métropole / Ville de Cornebarrieu

« Un quartier connecté »

Le quartier Monges-Croix du sud bénéficie d’un emplacement idéal, la cité-jardin étant connectée à tous les services et tous les lieux d’intérêt de l’agglomération. Il se situe :

  • à 5 minutes à pied du centre-ville de Cornebarrieu et du marché
  • à proximité immédiate d’une crèche et d’un groupe scolaire (école maternelle et élémentaire), implantés sur le site même
  • à 5 minutes du terminus du tramway T2 vers Toulouse
  • au pied de la ligne de bus Tisséo n°17 vers Blagnac, Mondonville et Toulouse
  • à 5 minutes de l’aéroport
  • à 5 minutes du périphérique
  • à 10 minutes de la gare SNCF de Pibrac
  • à 25 min du centre de Toulouse en voiture

Le quartier propose donc l’essentiel des services du quotidien à portée de main. Son pôle enfance, comprenant crèche et groupe scolaire, est l’un de ses points forts, puisqu’il permet l’implantation durable et pérenne des familles dans la commune. Le pôle culturel implanté à l’entrée du quartier, regroupant médiathèque, maison des associations et salle de spectacles, doit également permettre à la vie socio-culturelle des Monges de se développer et de se caractériser in-situ. Il est également prévu l’implantation à l’entrée du quartier de quelques commerces, qui achèveront de rendre autonomes à pied les habitants secteur.

À peine plus loin, le centre de Cornebarrieu offre toute l’animation d’un cœur de ville dynamique et en plein essor. Des équipements publics (services municipaux, poste, complexes sportifs, école de musique), de nombreux commerces, des restaurants et un marché de plein vent… La vie à Cornebarrieu est encore celle d’un petit village, mais dont le rythme de vie et l’offre s’adaptent aux besoins de la Métropole.

Et à quelques encablures seulement, les habitants peuvent profiter du charme de la forêt de Bouconne, de ses multiples possibilités de loisirs et de promenade, et de sa faune et de sa flore aussi riche que variée. Sur le volet plus urbain, ils trouveront aussi à proximité le centre commercial de Blagnac, avec ses 120 boutiques et son cinéma multiplexe, la salle de spectacle Odyssud, et le nouveau musée de l’aéronautique Aéroscopia. Autant dire que la connexion aux espaces voisins a donc été aussi pensée comme un élément central dans la création de ce quartier.

Les + de l'écoquartierCrédit photo : © Oppidea / Toulouse métropole / Ville de Cornebarrieu

Les ambitions environnementales et énergétiques du projet

En tant qu’écoquartier, Monges-Croix du Sud s’est fixé un certain nombre d’objectifs en matière de qualité de vie : qualité de l’habitat, pensé dans et avec une qualité environnementale à préserver, qualité des espaces publics et de la vie de quartier amenée à s’y développer… Tout a été fait pour que ces 57 hectares abritant quelque 1.500 logements individuels et collectifs puissent s’agencer dans une harmonie avec les 3.000 arbres plantés et les innombrables existants.

Paysage et biodiversité

Ici, tout part et s’inspire du paysage, puisque c’est lui qui porte et sous-tend la conception et l’aménagement de l’ensemble du site.

Dans le souci du respect des pratiques agricoles et forestières locales, les paysagistes ont proposé pour l’ensemble du quartier une palette végétale privilégiant les essences persistantes et caduques, pionnières et pérennes.

Gestion de l’eau

Déterminé à fonctionner selon une gestion énergétique de grande qualité environnementale, le quartier Monges-Croix du Sud dispose d’un système élaboré de gestion des eaux pluviales qui se déploie à la fois à l’échelle du quartier et à l’échelle de la parcelle individuelle, qu’il s’agisse d’un logement ou d’un équipement public. Autrement dit, toutes les structures construites bénéficieront de leur propre récupérateur d’eau de pluie, permettant des économies d’eau potable considérables.

Logements bioclimatiques

Tous les logements de l’écoquartier sont ou seront certifiés par un label Habitat & Environnement ou NF Logements démarche HQE au minimum. Chaque îlot et chaque logement disposent ainsi de solutions pour améliorer ses performances énergétiques en fonction de ses qualités propres :

  • isolation par l’extérieur
  • toits végétalisés
  • eau chaude sanitaire solaire
  • exposition
  • pompes à chaleurs…

Les solutions énergétiques retenues sur le projet coupleront énergie renouvelable et gaz naturel (solaire thermique et pompe à chaleur gaz) afin de respecter les objectifs de maîtrise énergétique et de réduction des gaz à effet de serre du projet, tout en garantissant aux habitants et usagers un grand confort et un coût maîtrisé.

Les architectes et les urbanistes du quartier se sont inspirés à chaque fois de l’existant pour optimiser la conception et la construction des résidences, et révéler chez chacune les atouts environnementaux dont elles disposent pour mieux les exploiter. Une démarche inspirée des concepts d’habitat bioclimatique, qui ont très largement le vent en poupe en cette époque de transition énergétique nécessaire.

programme-immobilier-neuf-cornebarrieu-eco-quartier-monges-croix-du-sudCrédit photo : © PPA Architectures

Des logements pensés pour le bien-vivre

Les logements de Monges-Croix du Sud ont voulu s’intégrer parfaitement au paysage de la ville-jardin où ils s’érigent. Maisons individuelles ou petits immeubles à taille humaine, ils sont construits dans les règles de l’écoconception avec un objectif raisonnable de sobriété énergétique. Parfaitement isolés, confortables en toute saison, fonctionnels, privilégiant des matériaux de qualité et des équipements innovants, ils constituent le cadre idéal d’une vie sereine et paisible aux portes de la Métropole.

Les programmes

Le quartier comprend déjà un grand nombre de programmes vendus, et d’autres encore en phase de commercialisation. La construction des derniers îlots de logements doit débuter à l’automne 2019. Voilà la programmation encore commercialisée à ce jour :

  • Résidence le Patio d’Icare, Architecte : Frédéric Bonnet
  • Résidence L'Envol, Architecte : Frédéric Borel
  • Résidence Les Villas de Cornebarrieu, Architecte : Obras
  • Résidence Le Parc de Cybele, Architecte : Gouwy Grima Rames
  • Résidence L'Orée du Bois, Architecte : Puig Pujol Architecture
  • Résidence Le Clos d'Agate, Architecte : Agence AOB / A.Penin
  • Résidence Bukolia, Architecte : Architectures Raphael Gabrion
  • Les Jardins de Maryse, Architecte : Geoffrey Desplaces Architecte
  • Résidence Sporting EVEN, Architecte : F. Mangado
  • Résidence L'Avant-Garde, Architecte : Hessamfar et Vérons

Sources :

  • « Vivre à Monges-Croix du Sud / Cornebarrieu » - Oppidea.fr
  • « Cornebarrieu Monges-Croix du sud "Faire de la ville un jardin" » - Oppidea.fr
  • « Aménagement Ecoquartier de Monges-Croix du Sud » - GRDF.fr
  • « Un hameau de modules cubiques blancs pour le nouvel éco-quartier toulousain », par P.P. - La dépêche.fr, 17/03/2015
  • « Cornebarrieu. L'éco-quartier Monges-Croix du Sud comptera 1 000 logements en 2020 » - La dépêche.fr, 25/11/2011
https://www.20minutes.fr/rennes/1947307-20161021-images-rennes-veut-enfin-devoiler-charmes-vilaine
Trouvez le bien neuf idéal !
Contactez-nous
Donnée invalide
Veuillez remplir le champs 'Nom'
Donnée invalide
Veuillez renseigner le champs 'Téléphone'
Veuillez renseigner le champs 'Adresse de messagerie'
Veuillez remplir le champs 'Ville'
Code postal invalide.
Please let us know your message.
Nos partenaires en immobilier neuf à Toulouse
  • Logo Altarea
  • Logo Bouygues Immobilier
  • Logo Bpd Marignan
  • Logo Credit Agricole immobilier
  • Logo Edelis immobilier neuf
  • Logo Eiffage immobilier
  • Logo European homes
  • Logo Icade
  • Logo Fonta
  • Logo Kaufman and broad
  • Logo nNxity
  • Logo Urbat
  • Logo Vinci immobilier

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la réalisation de statistiques de visites.
J'accepte