Aménager un appartement neuf : le B.A BA

Temps de lecture estimé à environ 10 minutes.

Publié le 28 avril 2021 par

Morgane Caillière Avatar de l'auteur "Morgane Caillière"

SOMMAIRE

aménager un appartement neuf - vue d’un salon
© Richman21 - Shutterstock

Il donne des boutons aux aficionados de la pierre apparente et de la poutre centenaire ; il est un peu plus cher que la moyenne ; il ressemble à tous ses voisins... le logement neuf ne serait-il pensé que pour le confort au détriment du style ? Nenni.

Avec un potentiel de luminosité inégalable par ses concurrents anciens, une modularité et une adaptabilité qui permet une personnalisation très honorable, l’appartement neuf présente de sérieux arguments en matière d’aménagement de son chez soi.

Vefa, Vefi, cuisines conviviales, astuces déco... rapide traversée du champ des possibles dans l’aménagement et la décoration d’un appartement neuf à Toulouse:

Optez pour la VEFA & l’option Travaux Modificatifs Acquéreurs

Les travaux modificatifs acquéreur, c’est la possibilité pour l’acheteur d’un appartement ou d’une maison sur plan (ou Vente en l'État Futur d'Achèvement) de personnaliser son futur logement dans la limite des options proposées par le promoteur.

Choisir une baignoire plutôt qu’une douche, modifier la composition et la taille des pièces en abattant ou en ajoutant une cloison, augmenter le nombre de prises électriques, ou même modifier l’emplacement d’une fenêtre ou d’une porte..., la palette de possibilités est large et sur papier, il suffit d’en faire la demande à son promoteur immobilier.

Mais (parce qu’il y a un mais), gardez bien à l’esprit qu’acheter un bien en VEFA dans un programme neuf et faire construire une maison n’offre pas tout à fait les mêmes libertés.

Ils restent limités à l’aménagement des pièces. Pas de changement de hauteur sous plafond, de création de mezzanine, de puit de lumière au milieu de votre salon ou autre aménagement d’une tourelle de brique sur votre toit (un minimum pour un appartement de centre-ville toulousain au XVIème siècle).

Autre point à retenir, si vos changements sont importants, ils entraîneront nécessairement des coûts supplémentaires. Un promoteur peut même vous facturer la réalisation d’un nouveau plan ou d’une étude de faisabilité... alors que les TMA seront refusés par la suite.

5 TMA courants chez les constructeurs :

Les bases légales des TMA :

  1. Les modifications ne doivent pas retarder le chantier
  2. Les travaux demandés doivent être techniquement acceptables et respecter le Code de la Construction. L’accès aux personnes en fauteuil roulant doit être respecté par exemple. Si vous rêviez d’un escalier à double révolution façon Chambord, la demande risque d’être refusée. Par ailleurs, les modifications devront être conformes aux nombreuses normes en vigueur dans l’immobilier neuf et éventuellement spécifiques au programme : label écoquartier, certification NF, normes thermiques, RT2012...

Ne vous inquiétez pas outre mesure, les demandes de TMA sont courantes dans le domaine de la construction immobilière. Beaucoup de courtiers en immobilier neuf et de promoteurs orientent leurs clients en leur proposant dès la phase de réservation, les différentes options possibles et leurs tarifs.

Le mieux reste d’exposer le plus tôt possible, vos attentes à votre courtier ou à votre constructeur. Si la résidence est déjà livrée, les TMA ne sont plus possibles.

La VEFI Vente en l’État futur d’Inachèvement

aménager un appartement neuf - vue d’un artisan dessinant les plans intérieurs d’un appartement neuf
© Africa Studio - Shutterstock

Pour les exigeants high level ou les bricoleurs doués, l’état a mis en place la VEFI, Vente en l’État Futur d’Inachèvement.

Avec cet article de la loi ELAN, l’acheteur a la possibilité de réaliser lui-même les travaux de finition et de le mentionner dans le contrat de réservation.

Article L 261-15 du CCH : Le contrat préliminaire peut prévoir qu’en cas de conclusion de la vente, l’acquéreur se réserve l’exécution de travaux de finition ou d’installation d’équipements qu’il se procure par lui-même. Le contrat comporte alors une clause en caractères très apparents stipulant que l’acquéreur accepte la charge, le coût et les responsabilités qui résultent de ces travaux, qu’il réalise après la livraison de l’immeuble.

legifrance.gouv.fr

Quels travaux sont possibles en VEFI ?

Les limites de la VEFI

Comme vous vous en doutez peut-être, point n’est question de faire passer un ruisseau à travers votre salon. Les TMA souhaités par l’acheteur d’un bien en VEFI ne doivent pas porter atteinte à la structure du bâti, à la distribution électrique, de l’air et sur les canalisations, alimentation en fluide. Non plus concerner l’alimentation en eau potable, l’évacuation des eaux, la distribution des logements de la résidence.

Aménagement d’une cuisine : Les fondamentaux

aménager un appartement neuf - vue d’une cuisine avec îlot central
© Breadmaker - Shutterstock

“Bâtir salon avant cuisine, de la maison c'est la ruine.” Proverbe bourguignon

Les 3 zones : triangle d’or de la cuisine

Cuisinistes et cuisiniers ont identifié 3 zones principales de déplacement dans une cuisine, appelé le plus souvent, triangle d’activités :

Pour éviter de faire des kilomètres dans sa cuisine, les bonnes pratiques veulent que ces 3 zones communiquent dans un triangle. Chaque zone doit être accessible en comptant entre un et quatre pas, maximum (un concept qui entre donc en opposition avec les recommandations de l’OMS).

Bien choisir ses meubles

Îlot central, placards à tiroirs, tourniquet, range épices, … les cuisines ont bien changé depuis le vaisselier en chêne, aux tiroirs grippés de nos vacances chez grand-mère (ou aux placards en formica selon les ambiances).

Les placards à portes battantes

À réserver si possible à l’électroménager ou aux denrées que l’on utilise rarement. Leur avantage ? Ils permettent de ranger un maximum de matériel ou de denrées. Leur inconvénient ? Pour accéder au fond, il faut méthodiquement sortir chaque objet des premières rangées et quand vous ne savez pas où est ce que vous cherchez, vous devez vider une bonne partie du placard pour parvenir au but.

De façon générale, veillez à laisser 80 à 90 cm minimum devant les placards pour ne pas entraver les déplacements quand on ouvre un tiroir ou une porte.

Les placards coulissants et tiroirs

aménager un appartement neuf - vue de tiroirs roulants
© Archi_Viz - Shutterstock

Ils sont pratiques car vous pouvez visualiser le fond du meuble et y accéder sans problème. Leur taille et leur résistance (jusqu’à 50kg) permettent de ranger des piles d’assiettes en passant par les cocottes minutes ou même un couscoussier de 8 L, si vous avez bien anticipé l’aménagement.

Il existe des aménagements de placards particulièrement ingénieux pour les cuisiniers très équipés ou les obsessionnel du “... chaque chose a sa place”, comme le range épices, le tiroir d’angle ou le tourniquet qui vous permettent d’optimiser jusqu’aux obscurs tréfonds des placards d’angles jusqu’alors inaccessibles.

L’îlot central

Ultra tendance dans les cuisines contemporaines, il présente l’avantage d’ajouter de l’espace de stockage en bas, un plan de travail à hauteur et d’offrir un supplément d’âme bistrot à la cuisine. On peut y faire installer une plaque de cuisson avec une hotte à filtre de charbon (sans évacuation), un évier et un coin repas avec des chaises hautes.

Dans les petites cuisines, l’îlot central risque de prendre beaucoup de place et de rendre la circulation compliquée (pensez Fen-shui). Les pros considèrent qu’une cuisine peut accueillir un îlot central sans rogner sur la praticité à partir de 15m² de superficie.

Si votre cuisine est fermée, placez le contre un mur pour ne pas perdre trop de place. Dans ce cas, optez pour un îlot en épi ou en semi-épi. Il occupera moins de place tout en vous rendant bien des services et en vous offrant des rangements en plus.

La cuisine des elfes n’est pas une cuisine de hobbits

Pour une table haute de 90 cm, la hauteur idéale des tabourets est de 65 cm. Si vous choisissez l’option mange-debout de 110 cm la hauteur idéale pour des tabourets est alors de 80 cm. Veillez dans ce cas à ce que cette hauteur soit bien adaptée à votre taille et à celle des membres de votre tribu.

Et la déco ?

Avec l’achat en VEFI, vous pouvez partir de zéro. Ambiance industrielle, toute de métal brossé ou peint, un style hygge, atelier ou même english cottage, avec une dominance de bois et de blanc... toutes les fantaisies sont à portée de perceuse.

Quelques conseils pratiques pour éviter les déconvenues :

Choisissez des peintures lessivables pour un nettoyage plus simple et une blancheur conservée sur le long therme.

Pour votre plan de travail sachez que le bois est certes plus chaleureux mais n’est pas simple d’entretien alors que l’inox, le granit ou le quartz ont des avantages sur l’entretien, la robustesse et la facilité de nettoyage. Ils sont évidemment plus chers. Enfin sachez que le stratifié nettement moins onéreux, est protégé par une résine mélamine très résistante et présente aujourd’hui des performances de haut niveau.

Enfin, évitez les meubles foncés dans une petite cuisine, ils ont tendance à rapetisser la pièce.

Comment donner le cachet de l’ancien à du neuf ?

aménager un appartement neuf - vue d’un living bistrot
© Photographee.eu - Shutterstock

Misez sur un mur en fausse brique, un petit budget certes (compter entre 20 et 80€ le m² pour l’achat de briques de parement) mais quel résultat ! Si votre budget le permet évitez le papier peint imitation brique au rendu plus... discutable.

Si votre pièce à vivre est petite, optez plutôt pour les briques blanches que vous pourrez patiner au besoin avec un pinceau et du thé très infusé.

Vous pouvez aussi acheter dans tous les magasins de bricolage des fausses moulures en polystyrène qui imitent celles en plâtre à s’y méprendre et recréer ainsi le chic inégalable des ambiances haussmanniennes dans votre intérieur neuf.

Invitez Montmartre dans votre séjour

Si vous souhaitez diviser une pièce, particulièrement le salon ou la cuisine, tout en conservant une luminosité optimale, optez pour une cloison verrière.

Cet incontournable des ambiances atelier et indus’ apporte un cachet indiscutable à vos pièces à vivre. Si vous êtes bricoleur, vous en trouverez facilement des préfabriquées dans les magasins de bricolage avec des prix variant entre 115 et 2000 €. Des tutoriels en lignes sont disponibles pour les plus motivés, mais ne vous lancez pas si vous n’avez jamais touché un niveau à bulle.

Le plus sage pour une majorité restera sans doute de la faire poser ou même réaliser sur mesure par un artisan.

Les tissus : chaleur et relief

aménager un appartement neuf - vue d’un salon avec tapis et coussins colorés
© pixabay - Shutterstock

Vous pouvez personnaliser une pièce sans trop vous ruiner grâce à des éléments tissés, poilus ou papiers intissés bien choisis. Choisissez si possible en une fois pour les assortir : rideaux, tapis et coussins de vos pièces à vivre. Velours pour une ambiance glamour ou baroque, lin clair pour un esprit cottage, chic ou bord de mer, coton tissé pour une déco ethnique. Pour limiter les problèmes d’entretien des tapis, optez pour un modèle en coton qui passe à la machine.

Choisis ton camps camarade !

Le mélange des genres est un art de spécialistes et une aventure pleine de piège. À moins d’avoir l’œil de Valérie Damido ou une formation aux Art Déco, la prudence exige le choix d’un seul style par pièce.

Évitez la surcharge. Une estampe japonaise avec des coussins en point de croix, un canapé chesterfield et des rideaux en dentelles... c’est beaucoup. Si vous avez des pièces à la personnalité très marquée : canapé design, coussins de créateur, toile de grande taille, un environnement épuré les mettra en valeur. Enfin pour les papiers peints intissés, panoramiques ou chargés de motifs répétés, veillez à n’habiller qu’un seul mur, au risque de vous retrouver avec un salon tout droit sorti d’un film de Jacques Demy.

Partager sur