La référence de l’immobilier neuf depuis 20 ans !
Tout pour vivre et investir, s'informer sur la loi Pinel à Toulouse.
9h - 20h du lundi au samedi
fermer
L’immobilier neuf à Toulouse : nos experts passent sur France 2 !

Les Machines Ariane et Astérion émerveillent Toulouse

Le Minotaure sur la place du Capitole à Toulouse Astérion, le minotaure endormi sur la place du Capitole à Toulouse / Crédit Photo : Gwennaëlle BOURDON

Du 1er au 4 novembre 2018, Toulouse a vécu “un grand moment de magie”. C’est en ces termes que la municipalité toulousaine a défini le succès de l’opéra urbain de La Machine, la célèbre compagnie de spectacle de rue.

Le jeudi 1er novembre, les Toulousains ont découvert Astérion, le minotaure endormi en face du Capitole, et Ariane, l’araignée recroquevillée sur l’hôtel-dieu à la pointe du quartier Saint-Cyprien. Pendant quatre jours, la ville rose est devenue un théâtre à ciel ouvert qui a réuni entre 800.000 et 900.000 personnes venues suivre les 4 actes de l’épopée du “Gardien du Temple”. Une immense course poursuite entre l'impressionnant Minotaure et l’araignée mécanique a été orchestrée, chaque jour laissant place à un nouveau spectacle.

Ariane, l'araignée mécanique posée sur l'hôtel Dieu Ariane, l'araignée mécanique posée sur l'hôtel Dieu / Crédit Photo : Antoine MIALONIER

Astérion, la machine toulousaine

Astérion est le nom donné au Minotaure qui a déambulé dans les rues de Toulouse. Haut de 12 mètres pour un poids total de 47 tonnes, cette machine a été manipulée par 16 machinistes. Construit en acier, en bois et en cuir, la carapace de ce mastodonte est recouverte d’une teinte dorée.

La Compagnie La Machine avait pronostiqué 450.000 spectateurs. Au final, c’est le double de personnes qui a afflué au centre-ville de Toulouse pour admirer Astérion. Le spectacle du “Gardien du Temple” est le plus grand événement jamais organisé à Toulouse, devant l’ouverture de la ligne A du métro en 1993.

Astérion déambulant dans les rues de Toulouse Astérion, le minotaure mécanique mesure 12 mètres de haut et pèse près de 47 tonnes / Crédit Photo : Gilles VIDOTTO

François Delarozière, l’homme à l’origine de la création des Machines

François Delarozière est le directeur artistique de la compagnie La Machine, née en 1999. Cette dernière est le fruit de la rencontre d’artistes, de techniciens et de décorateurs qui oeuvrent pour l’invention de spectacles atypiques. Depuis la création de la compagnie, de nombreux projets ont vu le jour aussi bien dans l’aménagement urbain que dans le spectacle de rue.

La ville de Nantes est connue, et plus particulièrement son quartier l’Île de Nantes, pour accueillir le site des Machines de l’Île. Un site qui a largement contribué au renouvellement du quartier. La machine la plus emblématique reste l’éléphant mécanique. Toutefois, l’arbre aux Hérons qui est encore au stade de prototype, doit être le symbole du renouvellement urbain du quartier Bas-Chantenay.

Les Machines de Toulouse

Ariane, l’araignée et Astérion, le minotaure, sont des projets datant de l’ancienne municipalité. Effectivement, c’est sous le mandat de Pierre Cohen, maire PS sortant de Toulouse, que l’idée de créer un minotaure géant est survenue. Toutefois, le projet reste en stand-by pendant bons nombre d’années. Effectivement, l’opposition, menée par Jean-Luc Moudenc à l’époque, dénonce un projet trop onéreux et possiblement dispensable pour la ville rose. La construction de la bête mythique mi-homme mi-taureau débute quand même et finit par s’achever. Mais Astérion reste en sommeil dans les usines de construction, situées dans la ville de Tournefeuille, pendant 5 ans, de 2013 à 2018.

L’élaboration de chacune des deux machines toulousaines a coûté environ 2.5 millions d’euros à la ville de Toulouse. De plus, Francis Grass, l’adjoint à la culture de Jean-Luc Moudenc, détaille à l’AFP que l’investissement culturel était d’environ 25 millions d’euros, en prenant en compte la construction, la mise en service, l’organisation du spectacle et la création du lieu de stockage situé dans le quartier Montaudran au sud de Toulouse.

Montaudran, la terre d’accueil d’Astérion

Montaudran est un quartier en pleine transformation urbaine. Connu pour abriter la piste des Géants, Montaudran est aussi réputé pour accueillir de nombreuses usines et sociétés du géant de l’aéronautique Airbus. La nouvelle ligne de métro (Toulouse Aerospace Express) doit même venir desservir le quartier d’ici 2024, selon les informations partagées par le site internet de Tisséo.

En attendant, les 9, 10 et 11 novembre 2018, la Halle des Machines va être inaugurée au sein de Montaudran. En bordure de la piste des Géants, qui a vu décoller Mermoz ou encore Saint-Exupéry, une écurie de 6.000 m² de superficie a été construite. Elle sera capable d’accueillir le minotaure ainsi que 60 à 80 autres créatures fantastiques mécaniques. De plus, les visiteurs pourront même monter sur le dos de la créature mécanique pour effectuer une balade de 45 minutes le long de la piste de décollage. Sur réservations, le tarif affiché est de 9€ pour la promenade en plus du pass pour l’entrée au sein de la halle.

Contactez-nous
Donnée invalide
Veuillez remplir le champs 'Nom'
Donnée invalide
Veuillez renseigner le champs 'Téléphone'
Veuillez renseigner le champs 'Adresse de messagerie'
Veuillez remplir le champs 'Ville'
Code postal invalide.
Please let us know your message.
Nos partenaires en immobilier neuf à Toulouse
  • Logo Altarea
  • Logo Bouygues Immobilier
  • Logo Bpd Marignan
  • Logo Credit Agricole immobilier
  • Logo Edelis immobilier neuf
  • Logo Eiffage immobilier
  • Logo European homes
  • Logo Icade
  • Logo Fonta
  • Logo Kaufman and broad
  • Logo nNxity
  • Logo Urbat
  • Logo Vinci immobilier

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la réalisation de statistiques de visites.
J'accepte