La référence de l’immobilier neuf depuis 15 ans !
Tout pour vivre et investir, s'informer sur la loi Pinel à Toulouse.
9h - 19h du lundi au samedi
fermer
L’immobilier neuf à Toulouse : nos experts passent sur France 2 !

Toulouse : n°1 du palmarès des villes françaises où investir en 2019

Chaque année, le journal Le Figaro dresse un palmarès des villes françaises dans lesquelles il fait bon investir au regard de critères comme la croissance démographique, le dynamisme du marché de l’emploi, la présence d’étudiants ou encore les prix des logements neufs. Dans ce contexte, Toulouse connaît une évolution favorable qui la hisse en 2019, à la première place du podium. En quoi la ville rose se présente-t-elle comme le lieu idéal pour réaliser un investissement locatif ? Avec quelles villes Toulouse a-t-elle été en concurrence ces trois dernières années ?

coucher-de-soleil-sur-la-garonne© fletchjr / Shutterstock

2019 : la consécration immobilière

Dans une interview donnée à BFM TV, Olivier Marin, journaliste, rédacteur en chef spécialisé immobilier et logement au sein du groupe Figaro, nous apprend que la première place du classement global du “Palmarès des villes où investir en 2019” est occupée par Toulouse. La bonne santé économique de la ville, les nombreux projets urbains qui s’y déploient et une démographie avantageuse font de Toulouse le lieu idéal pour investir dans l’immobilier neuf.

Une économie florissante

Pour les professionnels de l’immobilier, c’est la vitalité des activités aéronautiques qui donne de la valeur à Toulouse, particulièrement dans le secteur Nord-Ouest de la métropole. Outre la présence du géant Airbus et de nombreux sous-traitants, la construction annoncée du “Meet”, futur Parc des Expositions, renforce l’attractivité de cette zone de la métropole jusque dans les villes périphériques comme Blagnac, Beauzelle, Colomiers, Fenouillet ou Tournefeuille. Au sud de Toulouse, la présence du parc d’activités Labège eNova, anciennement Labège Innopole et du récent écoquartier Toulouse Aerospace, booste des villes comme Auzeville-Tolosane, Castanet-Tolosan, Escalquens ou encore Ramonville-Saint-Agne.

Des projets porteurs

Toulouse vit une transformation urbaine sans précédent en partie liée à la volonté municipale de faire inscrire la ville sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Par exemple, la réalisation de ramblas sur les allées Jean-Jaurès est en passe de transformer le quartier, lui conférant toujours plus de valeur. Porté par l’urbaniste catalan Joan Busquets, le projet devrait prendre fin en 2019.

allees-jean-jaures-vue-ciel© Colibri Vision / Shutterstock

Plus à l’Est, le quartier de la Côte Pavée devrait profiter, à compter de 2025, de l’implantation de la très attendue troisième ligne de métro, qui ne sera pas sans créer une inflation immobilière dans la zone. Par ailleurs, le projet “Grand Parc Garonne” entraîne Toulouse ainsi que plusieurs autres villes périphériques (Blagnac, Beauzelle, Fenouillet, Seilh, Gagnac-sur-Garonne et Saint-Jory) vers un vaste renouveau d’ici 2040. Il est question, à travers ce programme urbain, d’accroître la présence d’espaces verts en créant cinq grands parcs et d’embellir les berges du fleuve pour intensifier la qualité de vie.

2018 : une évolution fulgurante

En 2018, c’est Montpellier, chef-lieu de l’Hérault qui menait le classement devant Nantes et Rennes. La situation géographique de la ville - entre Barcelone et Marseille - lui permettait d’attirer 6.200 nouveaux Montpelliérains par an. La part des investisseurs y était alors, sur le marché du neuf, de 71%.

En 2018, la capitale de l’Occitanie affichait, quant à elle, une évolution fulgurante : elle passait en effet de la dernière à la cinquième position du classement. Cette avancée notable, la ville rose la devait notamment à la jeunesse de sa population (46.5% des habitants avaient, alors, moins de 30 ans, selon l’INSEE) attirée en partie par un pôle majeur d’enseignement supérieur (100.000 étudiants).

etudiants-a-toulouse© valeriiaarnaud / Shutterstock

Sa croissance démographique de 6.000 nouveaux Toulousains annuels (12.000 au niveau métropolitain) de même qu’un PIB par habitant en progression de 22% en 10 ans lui avait également permis de recouvrer une belle attractivité. Enfin, l’attrait des investisseurs pour Toulouse se justifiait aussi, en 2018, par un tissu économique dense composé du pôle de compétitivité Aerospace Valley et du projet Smart City, qui mobilise toujours près de 100 entreprises, clusters et universités. L’implantation de la troisième ligne de métro “Aerospace Express”, qui reliera Labège à Colomiers de même que la réalisation du quartier d’affaires Eurosudouest - situé dans le quartier de la gare - constituent des arguments de poids dans le choix des acheteurs. Le permis de construire de la Tour d’Occitanie, l’immeuble emblématique du projet, a été déposé le 25 juillet 2018 pour une livraison en 2022.

2017 : perte de vitesse malgré des atouts constants

En 2017, c’est la ville de Rennes qui se trouvait en tête du “Palmarès des villes où il faut investir” selon Le Figaro Immobilier. La capitale bretonne détrônait alors Toulouse qui était la ville leader de 2016. Bordeaux maintenait quant à elle sa seconde position devant Montpellier. De son côté, Toulouse avait chuté de la première à la dixième et dernière place.

place-saint-anne-rennes© EQRoy / Shutterstock

En 2017, Toulouse montrait quelques signes de faiblesses en raison du montant de sa taxe foncière d’alors. En effet, selon les données de l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI), cet impôt avait connu une augmentation de 14.24% entre 2012 et 2017 (majoration légale de 5.10% des valeurs locatives comprise), l’une des plus élevée de la Haute-Garonne. Par ailleurs, le loyer moyen d’un T2 avait également, à l’époque, tendance à tirer Toulouse vers le bas : 11.7€ du mètre carré - soit une évolution nulle par rapport à 2016 - alors qu’à Montpellier il était par exemple de 12.3€ du mètre carré, en augmentation de 0.5%, assurant une meilleure rentabilité (chiffres CLAMEUR 2017). Toutefois, la ville rose pouvait compter sur des atouts constants comme sa croissance démographique, son marché de l’emploi ou encore ses effectifs étudiants.

SOURCES

Trouvez le bien neuf idéal !
Contactez-nous
Donnée invalide
Veuillez remplir le champs 'Nom'
Donnée invalide
Veuillez renseigner le champs 'Téléphone'
Veuillez renseigner le champs 'Adresse de messagerie'
Veuillez remplir le champs 'Ville'
Code postal invalide.
Please let us know your message.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la réalisation de statistiques de visites.
J'accepte