Pistes cyclables à Toulouse : un REV sur le point de devenir réalité

Temps de lecture estimé à environ 10 minutes.
Avatar de l'auteur "Pierre Ferreiro" Pierre Ferreiro

le 17 août 2022

[ mis à jour le 17 août 2022 ]

SOMMAIRE

Toulouse pourrait bien devenir le nouveau paradis des cyclistes ! Face au réchauffement climatique et afin d’inciter les riverains à changer leurs habitudes en matière de transports, la municipalité et la Métropole investissent en masse. Un projet d'envergure est notamment en cours : celui de la création d’un Réseau Express Vélo. En effet, de nouvelles pistes cyclables sécurisées sont à l’étude afin de relier Toulouse aux autres communes de la Métropole en un temps record. Ce projet, qui permettra de rejoindre plus facilement certaines communes, ne devrait pas manquer d’avoir un impact positif sur l’immobilier neuf à Toulouse Métropole. Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Pistes cyclables à Toulouse : un moyen supplémentaire de lutter contre le réchauffement climatique

Toulouse et sa Métropole se transforment, notamment pour limiter la pollution de l’air. De nombreuses mesures ont été prises afin d’inciter les usagers à délaisser la voiture au profit des transports en commun et des mobilités douces. ZFE, piétonnisation du centre, troisième ligne de métro, aides... Présentation de quelques mesures prises par la Métropole pour la protection de l’environnement.

©Khunkorn Laowisit— Pexels

Limitation de l’emprise de la voiture dans le centre de Toulouse

C’est une des mesures les plus importantes mises en place à Toulouse en cette année 2022 : la création d’une Zone à Faible Émission, ou ZFE. Depuis le mois de mars, l'accès à la ville est interdit aux véhicules les plus polluants, à savoir les utilitaires et poids lourds détenteurs d’une vignette Crit’air 5. Les conditions d’accès à la ville vont continuer à se restreindre progressivement jusqu’au 1er janvier 2024.

À partir de cette date, seuls les véhicules certifiés Crit’air 1 et 2 ainsi que les véhicules électriques et à hydrogène pourront circuler à Toulouse. Cette mesure a été prise afin de préserver la qualité de l’air dans la Ville Rose. Elle fait suite à l’interdiction de circulation des véhicules les plus polluants à Toulouse lors des pics de pollution, adoptée il y a déjà quelques années. Des aides à l’achat de véhicules moins polluants ont été mises en place afin d’aider les particuliers à remplacer leurs véhicules.

En parallèle, des zones du centre de Toulouse sont rendues aux piétons et aux cyclistes grâce à des politiques d’urbanisme tendant à limiter l’emprise de la voiture. Suite à la piétonnisation de la rue Alsace-Lorraine, de plus en plus de voies emblématiques connaissent le même traitement, notamment le pont Saint-Pierre et, prochainement, la rue de Metz. En plus de limiter la pollution, cet aménagement à moindre coût renforce l’attractivité du centre, plus agréable à parcourir à pied.

Création de la troisième ligne de métro

Autre projet visant à limiter l’usage de la voiture, et attendu impatiemment par les usagers : la création de la troisième ligne de métro. Son itinéraire sera long de 27 km et desservira les principaux bassins d’emploi de la Métropole, notamment ceux de Labège, de Blagnac et Saint-Martin-du-Touch. Ce chantier titanesque, qui a nécessité un investissement de 2.7 milliards d’euros, devrait être achevé en 2028.

Cette nouvelle ligne devrait permettre d’assurer 200 000 trajets par jour dès sa mise en service : autant de trajets qui ne seront pas effectués en voiture. En plus de relier les bassins d’emploi et plusieurs zones commerciales très appréciées, cette troisième ligne devrait permettre de relier des secteurs en pleine expansion, comme le nouveau quartier de Montaudran. Elle devrait ainsi avoir un impact très positif sur l’immobilier neuf à Toulouse.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 61 21 79 49
©Leandro Boogalu— Pexels

Des aides pour réaliser l’achat d’un vélo

Afin d’accélérer la transition énergétique et écologique, Toulouse Métropole offre une prime vélo à toute personne souhaitant acheter un nouveau vélo, ou transformer son vélo classique en vélo à assistance électrique. Ces aides ont été adoptées lors du conseil métropolitain du 15 octobre 2020, et sont à disposition de tous les ménages dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 35 052€.

Cette aide est aussi bien disponible pour les professionnels que les particuliers. Ces derniers peuvent ainsi bénéficier d’une remise de 100€ pour l’achat d’un vélo classique pliable neuf ou d’occasion, ou encore de 250€ pour l’achat d’un vélo à assistance électrique neuf ou d’occasion, ou la transformation d’un vélo classique en VAE. De nombreux usagers en ont profité au sortir du confinement, période à laquelle les ventes de vélo ont grimpé de 50%*.

Pistes cyclables à Toulouse : les travaux prévus

Afin de populariser l’usage du vélo, la Métropole de Toulouse se dote d’un Réseau Express Vélo, composé de plusieurs lignes permettant de relier directement plusieurs communes du territoire. Entièrement sécurisées, elles sont la garantie de trajets rapides et sereins pour les cyclistes. En parallèle, des mesures seront prises afin de faciliter le stationnement et la location des vélos.

Pistes cyclables à Toulouse : 370km de lignes actuellement à l’étude

Le Réseau Express Vélo de Toulouse prévoit la création de 14 itinéraires cyclables, permettant de relier 54 communes du territoire métropolitain. En tout, ce sont près de 370km de pistes cyclables* qui devraient être créés dans le cadre de ce projet d’envergure. Les itinéraires font actuellement l’objet d’une discussion entre les associations et les entreprises du territoire.

Ce projet a en effet pour vocation de faciliter les trajets domicile-travail à vélo. Les premiers itinéraires réalisés desserviront donc les plus grands bassins d’emploi de Toulouse, comme la zone aéronautique, Labège et Montaudran. Plusieurs itinéraires ont déjà été réalisés, notamment à Colomiers et à Cornebarrieu. Certains aménagements, comme ceux effectués au bord du canal du Midi sur le boulevard Monplaisir, sont des tests qui permettront de décider de la forme à donner aux aménagements futurs.

Les pistes cyclables du Réseau Express Vélo seront relativement longues. Elles iront notamment jusqu’à Saint-Jory, Ayguesvives, Muret, Castelmaurou ou encore Saint-Lys. Ce nouveau maillage du territoire Métropolitain ne devrait pas manquer de populariser l’usage du vélo, avec, à la fin du chantier, 4 habitants sur 5 qui se trouveront à moins de 1000 mètres du Réseau Express Vélo.

©adrian x — Pixabay

Réseau Express Vélo : des pistes sécurisées

Les aménagements du Réseau Express Vélo s’inspireront des pistes cyclables que l’on peut voir aux Pays-Bas ou encore en Allemagne. Il s’agira de voies à doubles sens, mesurant 4 mètres de large, ou de deux voies cyclables de 2 mètres large situées des deux côtés d’une même rue. Ces pistes cyclables seront séparées des voies réservées aux voitures grâce à une signalisation au sol, des séparateurs, des noues ou encore des plantes, afin de garantir au maximum la sécurité des usagers.

Cet enjeu de sécurité est des plus importants. En effet, le principal grief des associations vis-à-vis du développement des mobilités douces en ville concerne le manque de pistes sécurisées et dédiées aux vélos. Si de nombreux aménagements ont été réalisés ces dernières années à Toulouse, certains endroits restent encore dangereux pour les cyclistes.

La création de nouvelles pistes cyclables permettrait ainsi à de nombreux particuliers de débuter la pratique du vélo de façon sereine, nombre d’entre eux ayant peur de circuler sur des voies multi-usages très fréquentées. Cela permettra également de garantir une meilleure sécurité pour les piétons, de nombreux cyclistes ayant tendance à rouler sur les trottoirs lorsqu’ils estiment la route trop dangereuse.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 61 21 79 49

Se stationner et louer plus facilement

C’est une des principales préoccupations des cyclistes : où stationner son vélo ? Pour leur permettre de stationner leur bicyclette en toute sérénité, près de 10 300 supports vélos ont été installés sur le territoire Métropolitain au cours des dernières années. Des parcs sécurisés sont également implantés à proximité de plusieurs stations de métro. Les cyclistes les plus inquiétés par le vol de vélos auront également accès, à partir du deuxième semestre 2022, à 800 nouvelles places payantes sécurisées dans les parkings Indigo de Toulouse.

Et pour ceux qui ne possèdent pas de bicyclette attitrée, la Métropole va bientôt amener des nouveautés dans son offre de location en libre-service VélÔToulouse. De nouveaux quartiers et communes bénéficieront de cette offre à partir de 2023 en raison d’un changement de contrat. De plus, il sera bientôt possible d’emprunter des vélos électriques : une nouvelle qui devrait ravir ceux qui doivent régulièrement traverser la colline de Jolimont.

Pistes Cyclables à Toulouse : investir dans les communes desservies par le REV

Avec davantage de moyens de déplacements à la portée des habitants, les communes prochainement desservies par le REV devraient voir leur attractivité augmenter encore davantage. Voici une sélection de quelques communes idéales pour les amateurs de vélo.

Paternel 1 (discussion · contributions) / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)

Investir à Muret

Les amoureux de balade et de rando n'auront pas de difficultés à tomber sous le charme de Muret, petite ville située à 20 kilomètres au Sud de Toulouse. Avec son centre historique en bord de Garonne et ses multiples plans d’eau et espaces verts, elle offre un cadre de vie idéal pour élever une famille. Avec la campagne environnante, les lieux de sortie ne manquent pas autour de Muret. Et avec la proximité de la zone commerciale de Roques, les habitants peuvent facilement faire leurs courses hebdomadaires ou leur shopping.

À l’heure actuelle, les habitants de Muret peuvent rejoindre le centre de Toulouse en 25 minutes de voiture, 15 minutes de train ou 1 h 11 de vélo. La création d’un nouvel itinéraire cyclable dans le cadre du REV permettra aux riverains de rejoindre Toulouse en 40 à 55 minutes. Tout le monde n’aura pas la détermination de faire le trajet quotidiennement, mais une sortie ponctuelle à vélo sur cet itinéraire permettra aux cyclistes de faire une belle promenade en bord de Garonne, en toute sécurité.

Pas de résultats pour ce type de listing.

Investir à Mondonville

Un investissement locatif en loi Pinel à Mondonville trouvera très certainement preneur auprès des travailleurs du secteur aéronautique. Cette petite ville se trouve en effet à seulement 10 minutes de route des bassins d’emploi de Blagnac, dont Airbus. La piste cyclable du REV rejoindra directement ce secteur d’activité, et permettra ainsi aux habitants de Mondonville de réaliser leur trajet domicile-travail en 20 à 30 minutes, en toute sécurité.

Outre son emplacement de choix, Mondonville est un lieu de vie très agréable, notée 8.11/10 par ses habitants sur le site ville-ideale.fr. Les habitants apprécient notamment sa proximité avec la forêt de Bouconne, son calme, sa sécurité et ses commerces. Avec son centre à taille humaine et ses espaces verts, c’est une commune idéale pour toute personne cherchant un compromis entre ville et campagne.

Didier Descouens / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)

Investir à Montrabé

Avec la mise en place de l’itinéraire cyclable prévu par le REV, les habitants de Montrabé pourront rejoindre le centre de Toulouse très facilement et rapidement. Alors que la ville bénéficie d’une grande proximité avec la Ville Rose, les cyclistes doivent pour l’instant réaliser des détours importants pour s’y rendre, ce qui allonge leur temps de trajet à 45 minutes. Cette nouvelle piste, qui traverse Balma, devrait diviser leur temps de trajet par deux, notamment en leur permettant de prendre le métro à Balma-Gramont et de laisser leur vélo dans le parc sécurisé de la station.

Les habitants de la commune ont tout intérêt à investir dans un vélo à assistance électrique, étant donné que Montrabé se trouve sur les hauteurs des côteaux du Savès. Cela garantit aux habitants une vue imprenable sur la Ville Rose. Avec plusieurs ruisseaux, des sentiers de rando et le bois de Batut à proximité, les habitants de Montrabé ont l'embarras du choix pour leurs balades. C’est une commune idéale pour toute personne souhaitant se ressourcer dans la nature après une dure journée de travail en ville.

SOURCES
  • Le Journal Toulousain — Depuis le déconfinement, l’usage du vélo bat des records à Toulouse
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 61 21 79 49
Partager sur