La référence de l’immobilier neuf depuis 15 ans !
Tout pour vivre et investir, s'informer sur la loi Pinel à Toulouse.
9h - 19h du lundi au samedi
Immo9 dans les médias
fermer
L’immobilier neuf à Toulouse : nos experts passent sur France 2 !
Photo de Balma
Découvrir Balma en vidéo
Retour à la carte

Immobilier neuf à Balma

Située à l’Est de Toulouse, la commune de Balma accueille 18.019 habitants répartis sur 16.5 km². Avec pour communes voisines L’Union, Montrabé, Pin-Balma, Flourens, Quint-Fonsegrives et la ville rose, Balma se caractérise par sa présence sur son territoire de l’aérodrome de Toulouse - Lasbordes.

Les principaux quartiers de la ville sont :

  • Balma Centre,
  • Gramont,
  • Vidailhan,
  • Les Paradoux,
  • Le Domaine de Balma,
  • Cyprié,
  • Saliège,
  • La Manne,
  • Le Mouy,
  • Les Arnis
  • Richard

À Balma, on trouve pas moins de quatre écoles élémentaires (Antoine de Saint-Exupéry, Gaston Bonheur, etc) de même que le collège Jean Rostand de Balma. D’autres établissements sont entrain de voir le jour en raison de l’évolution démographique des Balmanais (+16.3 % entre 2011 et 2017) : le groupe scolaire public Simone Veil ainsi qu’un nouveau collège (quartier de Vidailhan).

À Balma, La résidence “Les Terrasses de Balma”Green City, propose des lots du T2 au T5 à partir de 174.900€ (rue Maurice Genevoix). Au sein de la population balmanaise, 57.3 % des résidents préfèrent acheter leur logement plutôt que de le louer (Insee 2016).

Voir plus
Appartements neufs à Balma
Livraison 2T2022
Réf #1173
Photo extérieur du programme 1173 (Appartements neufs)
Appartements neufs 2 pièces à partir de 202.000€
Appartements neufs 3 pièces à partir de 238.000€
Appartements neufs 4 pièces à partir de 321.000€
Appartements neufs 5 pièces à partir de 440.000€
Éligible Pinel Éligible PTZ

Voici un nouveau programme immobilier situé dans la commune de Balma. De spacieux appartements neufs de 2 à 5 pièces sont proposés et sont pensés pour répondre à l'ensemble des besoins de tous les habitants...

Retour à la carte
Les conseils IMMO9

Choisir son programme neuf à Balma

Pour l’heure, sur la commune de Balma, ce sont près de 8.000 logements qui sont recensés. Plusieurs promoteurs de renom ont choisi d’implanter leurs programmes immobiliers neufs à Balma :

  • LP Promotion,
  • Procivis,
  • Bouwfounds,
  • Bouygues Immobilier,
  • etc.

Il faut dire que la commune de Balma gagne +3.2 % d’habitants par an en moyenne ; entre 2016 et 2017, 176 néo-Balmanais ont rejoint la commune. Au sein de la commune de Balma, la tranche d’âge la plus représentée est celle des 15-29 ans (20.3 %) suivie par les 45 à 59 ans (18.5 %). Au sein de la population active, ce sont les cadres qui sont les plus présents : ils sont 2.471 (Insee 2019).

Les terrains constructibles, qui accueillent des opérations en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement) se répartissent entre les 11 quartiers de la commune avec une prévalente pour l’écoquartier Vidailhan. Sur le marché du neuf, outre la TVA réduite 5.5%, les acheteurs jouissent de nombreuses garanties qui sont absentes sur le marché de l’ancien :

  • garantie biennale,
  • garantie de parfait achèvement,
  • etc

Acheter un appartement neuf à Balma

Livrée en 2022, la résidence “Murmures” du promoteur Cogedim, propose des lots du T2 au T5 à partir de 202.000€. Situés sur l’avenue Georges Pompidou, les logements de la résidence Murmures profitent de la proximité avec le Parc Vidailhan, le jardin partagé de Vidailhan ainsi que la micro-crèche de Balma - rue Joseph Hubert - et jouissent d’une vue dégagée sur des terrains vierges de toute construction.

Louise, Paul et leur fille Léa viennent d’emménager à Blagnac : ils achètent un T3 de 238.000€ au sein de la résidence Murmures. En effet, Paul vient d’être embauché au Carrefour City de l’avenue de Galilée. Le couple économise 10.100€ sur les frais de notaire, qui sont réduits sur le marché du neuf.

Le profil acquéreur de Paul et Louise les rend éligibles au prêt à taux zéro. En effet, c’est la première fois au cours des deux dernières années que le couple devient propriétaire - primo-accession - et ses ressources n’excèdent pas les 51.000€ (plafond PTZ zone B1).

Si le couple n’achetait pas en résidence principale, il aurait pu bénéficier du dispositif Pinel et réaliser une économie d’impôt de 42.840€ sur 9 ans pour cet investissement locatif.

Enfin, le trois pièces acquis par le couple, qui respecte les normes environnementales de la RT2012, ne consomme que 50KWh/an/m² : c’est 4 fois moins que les constructions datant des années 2000.

Investir avec la loi Pinel à Balma

À Balma, le loyer d’un appartement neuf de 66 m² est de 681€. Pour une maison neuve de 80 m² avec 20 m² de jardin , il faudra compter 841€ de loyer. En effet, Balma étant situé en zone Pinel B1, le bailleur doit respecter un plafond de loyer de 10.44€ par mètre carré. Outre ce loyer perçu mensuellement par le propriétaire, la loi Pinel permet de bénéficier d’une importante économie de son impôt sur le revenu.

En 2018, Cécile et Victor ont investi dans un appartement neuf au sein de la résidence Carré Vert (Procivis) située dans la ZAC de Balma-Gramont. Voici leur plan d’investissement pour les années à venir.

*Montant hors assurance
Coût total du crédit : 37.801 €
Exemple d’investissement Pinel pour un T3 à Balma
Résidence Carré Vert
Prestations T3
Prix d'achat 224.700 €
Durée de mis en location 6 - 9 - 12 ans
Abattement fiscal 26.964 € sur 6 ans
40.446 € sur 9 ans
47.187 € sur 12 ans

Loyer Pinel 673 €/mois
Mensualités pour un prêt de 220.000 €
à un taux de 1,30 % sur 25 ans
865 €/mois*

Où investir à Balma ?

La commune de Balma est à 5,5 kilomètres à l'Est du centre-ville de Toulouse, dont elle est limitrophe. De village de campagne, elle s'est muée en ville résidentielle, à partir de la seconde moitié du XXe siècle. Il s'agit aujourd'hui de la huitième localité la plus importante de Haute-Garonne. Elle compte 16 568 habitants et sa population a doublé, depuis le début des années quatre-vingt. Elle regroupe des aires résidentielles, de grandes zones industrielles et de larges espaces ruraux, dont la plupart sont utilisés à des fins agricoles.

Sommaire

Le quartier Saliège

Le quartier Saliège est bordé par les départementales 50, 50 E et 70, sur trois de ses quatre côtés. Sa situation permet un accès rapide à la rocade et à Toulouse. La zone est essentiellement constituée de résidences et de pavillons, parfois mitoyens, avec de petits jardins. Les immeubles collectifs atteignent jusqu'à trois étages. Cette zone urbaine est relativement dense, quoique verdoyante dans certaines rues. Le square Eugène Bonnet donne la possibilité d'accéder à des aires de jeux pour enfants ou d'aller s'asseoir sur des bancs. Certaines maisons datent des années quatre-vingt, tandis que d'autres ont été bâties plus récemment. Le secteur s'est développé avec l'augmentation de la demande en logements de l'agglomération toulousaine.

Le nord du quartier accueille une zone commerciale très fréquentée, où se trouve notamment un Lidl. Les autres secteurs sont plus calmes, mais les accès peuvent se révéler assez saturés, à certaines heures de la journée. Le quartier Saliège abrite le nouvel hôtel de ville : il est localisé dans un bâtiment aux contours travaillés, pourvu d'arches parées de terre cuite, de surfaces bétonnées et de grandes vitres. Il fait face à une petite esplanade, à un espace arboré et à de larges voies. Le quartier accueille aussi un centre de radiologie, un commissariat, ou encore une école de prépa Science Po.

L'écoquartier de Vidailhan

Bien plus récent, l'écoquartier de Vidailhan a été développé à partir de 2011, dans le cadre d'une opération de zone d'aménagement concerté (ZAC Balma Gramont). Ses premiers bâtiments ont été livrés en 2012 et il compte aujourd'hui environ 1.300 logements, répartis dans des collectifs et des pavillons. Il abrite également des surfaces importantes de bureaux et quelques commerces. Il se situe à proximité de l'arrêt de métro de Balma-Gramont et de la zone commerciale et industrielle du même nom. Le secteur a été construit en privilégiant l'idée de mixité des fonctions et des biens. Il compte d’imposants espaces verts et une microcrèche.

À l'intérieur, les rues sont larges et ses voies sont séparées par une allée gazonnée. Les immeubles collectifs sont hauts de trois ou quatre étages. Plusieurs d'entre eux accueillent des restaurants ou des petits commerces, en rez-de-chaussée. L'architecture des bâtiments est contemporaine. Certains affichent des façades composées de béton coffré, d'enduit clair et de bardages ou claustras bois. La zone est paisible et les habitants qui souhaitent se promener peuvent rejoindre en quelques dizaines de mètres au parc Vidailhan, lequel présente une superficie de 2 hectares. La qualité de vie a été érigée en priorité, au moment de la conception de cet écoquartier. Et sa situation privilégiée séduit de nombreux travailleurs toulousains.

Projets urbains

La municipalité balmanaise axe sa politique d'urbanisation sur la dé-densification, le respect de l'existant et la protection, en prévision des générations à venir. Elle met en application un plan de valorisation de son centre-ville. Elle travaille, depuis 2014, sur un projet de résidence séniors qui devrait réunir 45 logements et 2 600 mètres carrés de planchers, répartis en deux bâtiments situés avenue Pierre-Coupeau, au cœur de la ville. Elle a également lancé la construction d'un square, qui permettra notamment aux piétons de cheminer pour rejoindre l'avenue de Toulouse. Elle a enfin entamé une rénovation du presbytère et des locaux associatifs, la création de places de stationnements supplémentaires, ou encore la restauration de la bibliothèque. 42 équipes d'architectes ont été sollicitées pour mener l'ensemble de ces travaux.

Les futurs quartiers de la Garrigue et de Thégra devraient quant à eux accueillir 430 nouveaux logements, ces prochaines années, toujours dans le cadre de la ZAC Balma Gramont. Un collège est aussi en projet, en vue de répondre aux besoins du secteur en ce qui concerne la scolarisation de ses enfants.

”Lancée en 2004, la ZAC Balma-Gramont est l'un des maillons forts du projet urbain porté par Toulouse Métropole pour accompagner le développement économique et démographique de la métropole dans une démarche de concertation exemplaire et avec une réelle ambition de développement durable” - Balma-Gramont - Balma / Un secteur attractif de la métropole, Oppidea.

Économie

Balma constitue l'un des bassins d'emplois de l'Est toulousain et est notamment relié à la ville rose par une station de métro et un bus en site propre (ligne 72).

  • La municipalité compte 1.405 entreprises, dont 241 ont été créées en 2018 ;
  • 35 % de ses ménages sont formés d'une seule personne ;
  • 66,5 % de ses habitants âgés de 15 à 64 ans possèdent un travail.

Dans la zone, 11.824 emplois sont recensés, dont 29,1 % de cadres et professions intellectuelles supérieures, 31,8 % de professions intermédiaires et 26,8 % d'employés.

La commune accueille l'aérodrome de Toulouse-Lasbordes, lequel réunit les aéroclubs d'Airbus, d'Air France, de l'ISAE-SUPAERO1, de l'ENAC, de Toulouse Midi-Pyrénées, de Dassault-Bréguet, des Ailes Toulousaines, de Claude Chautemps et de Midi-Pyrénées Voltige. Il s'agit d'un des aérodromes d'aviation générale les plus actifs. Les sièges sociaux d'Akerys, du Crédit-Mutuel Midi-Atlantique, ainsi que le centre DGA Techniques Aéronautiques sont également basés dans la ville.

fermer

Trop tard !La commercialisation des projets suivants est terminée :

Nos partenaires en immobilier neuf à Toulouse
  • Logo Altarea
  • Logo Bouygues Immobilier
  • Logo Bpd Marignan
  • Logo Credit Agricole immobilier
  • Logo Edelis immobilier neuf
  • Logo Fonta
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la réalisation de statistiques de visites.
J'accepte